tik-tok-amende-750000-euros

Les autorités néerlandaises condamnent Tik Tok à une amende de 750 000 euros

L’Autorité néerlandaise de protection des données (DPA) a condamné TikTok à une amende de 750 000 euros pour atteinte à la vie privée des enfants à la suite d’une enquête ouverte en mai 2020. Le régulateur des données accuse la plateforme d’avoir proposé ses politiques de confidentialité en anglais plutôt qu’en néerlandais. 

TikTok accusé d’avoir violé les dispositions du RGPD

TikTok, une plateforme de partage vidéo, est l’une des applications les plus populaires aux Pays-Bas avec environ 3,5 millions d’utilisateurs, dont beaucoup d’enfants. En vertu de la loi néerlandaise et du RGPD, ces utilisateurs de jeune âge doivent être traités comme une catégorie particulièrement vulnérable. Les conditions d’utilisation doivent notamment être clairement énoncées pour qu’ils puissent prendre une décision claire, en toute connaissance de cause. 

Le régulateur des données accuse TikTok d’avoir rédigé ses politiques de confidentialité en anglais plutôt qu’en néerlandais. Cela signifie que les enfants étaient plus susceptibles de s’inscrire au service sans comprendre comment l’application collecte, traite et utilise des données personnelles. En confirmant l’inscription, ils ignorent également ce qu’implique le partage de données personnelles sur les réseaux sociaux. La DPA considère cet écart comme une violation des dispositions du Règlement général sur la protection des données (RGPD) portant sur la nécessité d’une description claire des pratiques de collecte de données.

TikTok fait appel de la décision

tik-tok-amende-750000-euros

En octobre de l’année dernière, la DPA a envoyé les conclusions de son enquête à TikTok. L’entreprise a ensuite mis en œuvre un certain nombre de changements pour rendre son application plus sûre pour les enfants de moins de 16 ans. Les parents par exemple ont désormais plus de contrôle sur le compte de leur enfant. Ils ont en effet la possibilité de gérer les paramètres de confidentialité de leur enfant via leur propre compte grâce à la fonction « appariement familial » de l’application.

Cependant, tout en se félicitant des changements apportés par TikTok, la DPA a fait part de ses inquiétudes quant au fait que les enfants peuvent toujours prétendre être plus âgés en indiquant simplement un âge différent lors de la création d’un compte. Et pourtant, la plateforme a indiqué que sa politique de confidentialité ainsi qu’une version plus courte et plus accessible aux jeunes utilisateurs étaient disponibles en néerlandais depuis juillet 2020, des améliorations validées par l’autorité néerlandaise de protection des données. Raison pour laquelle la plateforme conteste la décision.

Pin It on Pinterest