La construction du datacenter de Tik Tok en Irlande sera retardée en raison des contraintes du Covid-19

Tik Tok devra reporter l’ouverture de son datacenter irlandais d’une valeur de 420 millions d’euros d’ici la fin 2022. Ce retard de mise en service serait dû à la suspension des constructions durant la période de crise sanitaire dans le monde.

A l’origine, l’entreprise phare des réseaux sociaux avait envisagé de déployer sa nouvelle installation début 2022. Toutefois, celle-ci a déclaré à Business Post Ireland que cette date va devoir être repoussée jusqu’à la fin de l’année.

Tik Tok est plein d’espoir sur son nouveau datacenter en Irlande

D’après Raymond Cloutier, CSO de la société, ce financement de 420 millions d’euros sera riche en valeur ajoutée. En ce sens, Tik Tok créera de nouveaux emplois. Il apposera également son empreinte dans « le renforcement de la sauvegarde et de la protection des données » de ses propres utilisateurs. Cela implique, bien évidemment, « un système de défense de sécurité physique et réseau de pointe ».

Quant à la portée du datacenter, celle-ci sera régionale. L’entreprise prévoit ainsi des avantages concrets. On citera par exemple un meilleur temps de chargement pour le grand plaisir des utilisateurs de Tik Tok. Ces derniers pourront aussi jouir d’une expérience encore plus enrichissante. Bref, lors de la mise en service effective du datacenter, Tik Tok veillera à conserver les données de ses utilisateurs en Europe dans un nouvel emplacement.

Pour information, en dehors de la Chine, toutes les données utilisateurs sont jusqu’ici stockées soit aux Etats-Unis, soit à Singapour. ByteDance qui est la société mère du média social Tik Tok le confirme.

TikTok : tout connaître sur l’application

Focus sur le litige avec l’administration Trump

Rappelons qu’en 2020, le président américain Donald Trump a exigé à ce que l’on vende Tik Tok. L’entreprise constituerait, selon le gouvernement américain, un risque pour la sécurité intérieure aux Etats-Unis. Quoique Microsoft soit le premier à faire une offre d’achat, Walmart et Oracle ont été les plus avantagés. Ils ont reçu l’appui de l’administration américaine.

On notera que ce soutien a même pris la forme d’un accord. Suite à celui-ci, Trump déclare que Tik Tok Global « allait verser 5 milliards de dollars » dans un fonds à des fins éducatives. On pourra alors « éduquer les gens sur la véritable histoire du pays ». Dans la foulée, cette annonce a surpris Oracle, Walmart et aussi Tik Tok.

TikTok n’est pas resté les bras croisés face aux tribunaux américains. Finalement, la société a eu raison du gouvernement Trump. De même que pour Biden et ses partisans, l’affaire n’était pas une priorité. Celle-ci a donc pu être résolue dans la plus grande discrétion.

A ce jour, les services TikTok sont toujours proposés aux Etats-Unis. En 2019, l’entreprise a même signé un contrat d’une valeur de 800 millions de dollars avec Google Cloud. Cet accord concerne également un autre client réputé dans le monde des datacenters.

Pour finir, il faut souligner la place de ByteDance dans la location des data centers aux Etats-Unis. Sacré plus grand loueur en 2020, le groupe occupe aujourd’hui une capacité de 134 MW d’après le rapport du North American Data Center.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest