Twitter : pourquoi Elon Musk veut virer tout le monde ?

Elon Musk a récemment déclaré aux investisseurs potentiels son plan de retirer 75 % du personnel Twitter. Ce programme se réalise notamment dans le cadre de son accord de reprendre en main la société.

Le futur directeur projette de renvoyer 75 % des employés de Twitter

C’est à travers un rapport de Washington Post qu’on a su la nouvelle. D’après celui-ci, des suppressions d’emplois sont prévues prochainement dans Twitter quel que soit le propriétaire de l’entreprise. Pourtant, dans le cadre d’un accord selon lequel il redeviendra en tête du réseau social, Elon Musk a officiellement annoncé ses plans de virer 75 % du personnel. En plus, le drame de son acquisition a déjà mené à plusieurs démissions.

Le département ressources humaines de Twitter a tenté d’apaiser en déclarant qu’il n’y a aucune prévision de licenciement massif. Or, des documents ont bien prouvé le contraire. D’après ces documents, de grands projets de licenciement du personnel et de réduction des coûts d’infrastructure sont déjà mis en place. Et ce, d’ailleurs, avant même que Musk ne propose d’acheter Twitter, selon encore Washington Post. La direction actuelle de Twitter prévoyait en effet de liquider 25 % du personnel d’ici la fin de l’année à venir. Pourtant, Musk voulait un grand changement, d’après ce qu’a révélé le rapport. Le futur dirigeant vise très clairement réduire les 7500 employés de la société en un « personnel squelette » d’environ 2 000 personnes.

pcloud black friday 2022

Un sérieux conflit entre Twitter et Musk : mais pourquoi ?

Ce conflit entre Musk et Twitter a débuté après que le milliardaire affirme que le réseau a sous-estimé le nombre de comptes de robots et de spams sur sa plateforme. Par la suite, celui-ci a tenté de renoncer au contrat d’achat de la société. De son côté, Twitter l’a accusé de « conjurer une excuse » afin de se retirer. Actuellement, cette guerre devrait se présenter devant les tribunaux avant que Musk ne passe à un revirement dramatique. Il tente notamment d’affirmer la poursuite de l’accord selon les conditions initiales. Dès lors, aujourd’hui, le milliardaire dispose d’un financement pour conclure l’achat avant la date limite qui se tient après quelques jours.

Des décisions qui dévasteront sûrement le réseau social

Bien que le mal n’ait pas été encore fait, il est évident que ces licenciements impacteront les opérations quotidiennes de Twitter. C’est l’avis de Tobias, invoquant notamment la capacité de l’entreprise à modérer les contenus préjudiciables. Et en outre, de lutter contre les problèmes de sécurité. Cependant, Musk a déclaré qu’en tant que propriétaire de Twitter, il assouplirait les politiques de modération du contenu. A part cela, il indiquait également pivoter l’entreprise vers un modèle de profit basé sur l’abonnement.

Néanmoins, cette nouvelle sur le licenciement arrive à un moment assez difficile pour Twitter. En fait, il y a quelques mois, celle-ci a déclaré avoir déjà « considérablement ralenti l’embauche ». Et ce, en plus, au milieu d’un ralentissement économique plus large dans l’industrie technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest