Verizon signe sept PPA totalisant plus de 900 MW

Cette semaine, Verizon a annoncé ses sept nouveaux contrats d’achat d’énergie renouvelable (PPA). Ils représentent en tout 910 MW.

Verizon a contracté sept autres contrats pour l’achat d’énergie renouvelable (REPA) éolien et solaire. La réalisation de ces accords permettra d’alimenter de nouveaux projets. 

Sept nouveaux REPA en vue

Ces nouveaux contrats peuvent être détaillés ci-après. Quatre REPA de 15 ans avec Leeward Renewable Energy dont Blackford Wind dans l’Indiana (200 MW), Horizon Solar au Texas (200 MW), White Wing Ranch Solar en Arizona (160 MW) et un autre de 80 MW. Ce sont des projets prévus entre fin 2023 et mi-2024.

Deux REPA de 15 ans avec Lightsource Bp pour 89,9 MW pour fin 2023 au marché régional de l’interconnexion PJM.

On notera qu’un REPA de 15 ans avec Duke Energy Sustainable Solutions pour une capacité de 180 MW pour fin 2022. On le situe sur le marché du Midcontinent Independent System Operator (MISO).

De bonnes initiatives pour un développement durable

« Ces nouveaux accords profiteront d’un financement de notre troisième obligation verte d’un milliard de dollars, que nous avons émise en septembre 2021, et sont essentiels aux efforts continus de l’entreprise pour atteindre zéro émission nette d’émissions opérationnelles (scope 1 et 2) d’ici 2035 », selon Math Ellis, vice-président exécutif et directeur financier de Verizon, fière de cette grande transition.

L’objectif de l’entreprise est de stocker ou produire de l’énergie renouvelable valant 50 % de sa consommation électrique annuelle totale d’ici 2025.

Avec les accords déjà établis auparavant, Andrew Flanagan, directeur du développement chez Leeward, a déclaré être ravi d’étendre sa relation avec Verizon. C’est selon lui, une preuve des atouts de Leeward en tant que partenaire du développement durable.

Des projets en parallèles

Elisa Oyj a également signé un PPA de 44 MW avec Renewable Power Capital (RPC) de Londres pour début 2023. Ce contrat de 10 ans sert à tirer l’énergie du projet de parc éolien Puutikankangas. Il alimentera la moitié des besoins énergétiques de l’entreprise.

Le directeur général de RPC, Bob Psaradellis, a déclaré que c’est essentiel pour l’Europe de bénéficier d’une électricité rentable, plus propre et plus verte.

Markley aussi a signé un PPA avec Borrego pour fournir une énergie solaire de 10 projets dans le Commonwealth de Massachusetts. L’objectif de l’accord est, cette fois-ci, de minimiser l’impact environnemental de l’entreprise tout en compensant ses consommations en électricité.

Par ailleurs, Jared Connell, vice-président du développement de Borrego, Nouvelle-Angleterre a affirmé que la capacité de Markley à réduire ses coûts énergétiques est une approche relativement nouvelle.

Towers achète des éoliennes

 Vantage Towers a également annoncé ses plans pour le second semestre de l’année. Allié à Mowea, celui-ci va installer 750 éoliennes sur 52 de ses tours cellulaires en Allemagne. Les turbines de la startup devraient couvrir amplement ses besoins énergétiques et alimenter les équipements Vodafone sur les mâts.

Vivek Badrinath, PDG de Vantage Towers, lui a déclaré que la société possède 82 000 tours en Europe. Avec l’essor du projet, il dispose donc un potentiel clair pour le développement futur du partenariat.

Sources & crédits Source : Datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest