La Rochelle : Ville et Agglo atténuera ses émissions de carbone numérique

A l’issue d’un bilan de leur empreinte carbone numérique, Ville et Agglo décident de prendre des mesures de restriction. En effet, ils émettent environ 680 tonnes de CO2 par année.

L’équivalent de 100 ans de chauffage individuel

Marie Nédellec, conseillère communautaire à la direction de la transformation numérique explique la situation. Actuellement, l’empreinte carbone numérique de ces deux services informatiques et numériques a atteint des proportions alarmantes. 680 tonnes de gaz carbonique sont émises chaque année par Ville et Agglo ainsi que leurs 40 écoles. Cela équivaut à l’émission de CO2 de 100 ans de chauffage individuel. Ce mercredi, Nédellec a présenté les résultats d’une étude demandée par les deux collectivités sur leur empreinte carbone numérique.

Et pourtant, Ville et Agglo s’est engagé dans un projet « zéro carbone » d’ici 2040. Elle semble être prête à tout pour atteindre cet objectif et réfléchit déjà aux différentes manières d’y arriver. La situation mondiale reflète encore que l’on sous-estime la question de l’empreinte carbone numérique. La tendance illustre que l’utilisation des outils informatiques ainsi que des gadgets numériques devient de plus en plus indispensable. Seulement, peu de personnes ou d’institutions réalisent l’impact environnemental d’une telle utilisation massive. Marie Nédellec insiste sur le fait que les entreprises numériques doivent mener l’exemple avant de demander aux gens de changer de comportement.

Grâce à un inventaire précis des matériels et de leur utilisation, un diagnostic est possible. Il a été réalisé qu’un agent disposait de 3 écrans, ce matériel pourtant émet plus de CO2 qu’un ordinateur. L’étude révèle deux choses essentielles. Premièrement, en termes de répartition, 54 % de l’empreinte carbone numérique vient de la fabrication des matériels et 46 % provient de leur usage. Deuxièmement, les matériels propres à La Rochelle sont massivement signifiants. 38 % pour Ville et 20 % pour Agglo, ces chiffres sont assez importants à l’échelle de ces deux collectivités.

Les efforts déployés pour une utilisation écologiquement responsable

En réalisant leur impact carbone numérique, Ville et Agglo ont décidé d’utiliser encore pour 5 ou 6 ans leur matériel informatique et numérique. Seulement en réponse à cette extension, ils prévoient de reconditionner et d’offrir ces mêmes matériels aux étudiants. Les Smartphones feront l’objet de don par les centres sociaux. D’autre part, une amélioration du système de refroidissement et une exploitation de la chaleur sont prévues. Cela se fait déjà dans un de leurs data centers. L’optimisation de l’énergie servira au chauffage de certains équipements publics.

Les deux collectivités prévoient également des actions de sensibilisation du grand public, et des prestataires privés sur leur responsabilité écologique. Des ajustements en politique d’achat et des possibles engagements auprès des fournisseurs d’énergie verte sont étudiés. Toutes ces études préparent les mesures à prendre pour ces deux collectivités.

Sources & crédits Source : leparisien - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest