Vishing

Vishing : tout savoir sur cette arnaque téléphonique

Le vishing ou hameçonnage vocal est une technique de fraude téléphonique de plus en plus répandue. Soyez vigilant et protégez-vous contre cette menace grandissante.

Le téléphone est un outil de communication essentiel dans notre vie quotidienne, mais malheureusement, il peut aussi être utilisé pour des fins malveillantes. Le vishing est une arnaque téléphonique sophistiquée qui se propage de plus en plus rapidement. Les fraudeurs utilisent des techniques de persuasion et d’ingénierie sociale pour tromper leurs victimes. Par la suite, ils les incitent à révéler des informations personnelles sensibles comme les informations bancaires. Cette pratique criminelle est devenue une menace réelle pour la sécurité financière de nombreuses personnes. 

Qu’est-ce que le vishing ?

Le vishing est une technique d’escroquerie en ligne qui utilise la voix pour tromper les victimes. Il s’agit d’une combinaison des mots « voix » et de « phishing« . Dans cette arnaque, les criminels utilisent un appel téléphonique ou un message vocal pour inciter les victimes à divulguer des informations personnelles ou confidentielles.

Les escrocs qui pratiquent le vishing se font souvent passer pour des représentants de banques, d’entreprises ou de gouvernements. Ils peuvent même falsifier l’identifiant de l’appelant pour sembler plus crédibles. Une fois que les victimes ont été convaincues de fournir des informations sensibles telles que des mots de passe, des numéros de sécurité sociale ou des informations bancaires, les escrocs peuvent utiliser ces informations pour commettre diverses fraudes. Celles-ci peuvent être des vols d’identité ou des piratages de comptes bancaires.

Quelles différences y a-t-il entre vishing et phishing ?

Le vishing et le phishing sont deux types d’attaques d’ingénierie sociale qui visent à tromper les utilisateurs pour obtenir des informations personnelles ou confidentielles. Néanmoins, il existe une distinction significative entre les deux.

Le phishing se déroule principalement par e-mail ou message électronique. Dans ce cadre, les escrocs envoient de fausses informations ou des liens malveillants qui redirigent les victimes vers des sites web frauduleux. Les sites web semblent souvent légitimes et demandent aux victimes de fournir des informations sensibles, telles que des mots de passe ou des numéros de carte de crédit.

Le vishing, en revanche, se déroule principalement par téléphone ou message vocal. Les escrocs se font passer pour des représentants de banques, d’entreprises ou de gouvernements et demandent aux victimes de fournir des informations sensibles par téléphone, telles que des mots de passe, des numéros de sécurité sociale ou des informations bancaires. Les escrocs peuvent même falsifier l’identifiant de l’appelant pour sembler plus crédibles.

Dans les deux cas, le but est le même : obtenir des informations personnelles ou confidentielles pour pouvoir commettre des fraudes.

Vishing : quelles sont les techniques utilisées par les fraudeurs ? 

Le vishing est une forme d’escroquerie téléphonique qui a connu une augmentation significative ces dernières années. Les fraudeurs utilisent des techniques sophistiquées pour tromper les victimes et leur soutirer des informations personnelles ou financières. Ces attaques peuvent avoir des conséquences catastrophiques pour les victimes. Elles peuvent subir des pertes financières importantes et une violation de leur vie privée.

Vishing

Pour cette raison, il est essentiel de comprendre les techniques de vishing utilisées par les fraudeurs pour pouvoir les détecter et éviter d’être victime de ces escroqueries.

Technique d’ingénierie sociale

Le vishing par technique d’ingénierie sociale est la plus répandu. Les attaquants utilisent l’appel pour établir une interaction personnelle avec leur victime et exploiter sa vulnérabilité. Pour y parvenir, ils peuvent se faire passer pour une entreprise ou une organisation de confiance afin de rassurer leur cible et l’amener à divulguer des informations sensibles. 

Ils peuvent également créer un sentiment d’urgence, par exemple en prétendant que la victime doit agir immédiatement pour éviter des conséquences négatives. 

Ensuite, les cybercriminels peuvent utiliser des informations obtenues précédemment pour personnaliser leur approche et rendre l’interaction plus crédible. La technique de l’ingénierie sociale dans le Vishing est très efficace, car elle joue sur la confiance et la crédulité des victimes.

Technique de persuasion

La technique de persuasion est l’un des éléments clés de cette méthode d’attaque. Elle exploite les faiblesses humaines, telles que le désir d’obtenir une récompense ou de se conformer à une autorité.

Les cybercriminels utilisent diverses stratégies de communication pour persuader les victimes de coopérer. Les escrocs inventent des situations bénéfiques et offrent des avantages difficiles à refuser. Ils persuadent les victimes sur des gains potentiels ou inversement, sur des pertes. Dans ce contexte, les voleurs peuvent se faire passer pour un employé de la banque de la victime et la persuader de donner des informations financières ou de transférer de l’argent.

Manipulation psychologique

La manipulation psychologique vise à influencer ou à contrôler les pensées, les émotions ou les comportements d’une personne à son insu. La manipulation psychologique peut prendre différentes formes, allant des tactiques subtiles telles que la persuasion et la flatterie, jusqu’à des méthodes plus agressives telles que la coercition et l’intimidation.

Dans le vishing, les escrocs utilisent souvent des techniques de marketing sophistiquées pour inciter leurs victimes à fournir des données sensibles. Les victimes de cette technique d’escroquerie sont souvent les personnes âgées. En effet, ces derniers peuvent être plus enclins à se fier à la voix de quelqu’un au téléphone.

Comment se protéger du vishing ?

Les conséquences du vishing peuvent être désastreuses, allant de la perte de données personnelles à la fraude financière pure et simple. Pour cette raison, il est essentiel de savoir comment se protéger contre cette pratique malveillante. 

vishing

Il existe des méthodes très efficaces pour se protéger du vishing, notamment en étant vigilant quant aux appels téléphoniques non sollicités, en vérifiant l’authenticité des appels et en évitant de divulguer des informations personnelles à de tiers inconnus.

Éviter de communiquer vos informations personnelles

La première précaution contre le vishing est très simple : ne pas divulguer vos informations personnelles. Les données le plus à risques sont votre numéro de sécurité sociale, votre adresse, votre date de naissance ou votre numéro de carte de crédit. Il est crucial de ne jamais communiquer ces informations par téléphone, surtout si vous parlez à un inconnu

Les fraudeurs peuvent se faire passer pour des employés de banque, des services gouvernementaux ou des entreprises connues pour obtenir ce qu’ils veulent. Si vous recevez un appel suspect, ne paniquez pas et ne fournissez pas d’informations. 

Demandez plutôt le nom de la personne et son numéro de téléphone pour pouvoir les rappeler plus tard. Il est également important d’être vigilant face aux appels non sollicités, surtout s’ils concernent des offres trop belles pour être vrais.

Vérifier l’identité de l’appelant

Il est crucial de vérifier l’identité de l’appelant avant de divulguer des informations personnelles ou financières. Dans le vishing, les fraudeurs se font passer pour des représentants d’entreprises légitimes pour obtenir des informations confidentielles. Ils peuvent prétendre être votre banque, une société de cartes de crédit ou même le gouvernement. Ils essaient souvent de vous faire paniquer en prétendant qu’il y a une urgence, vous demandant de fournir immédiatement vos informations personnelles pour résoudre le problème. 

Toutefois, il est important de se rappeler que les entreprises légitimes ne vous demanderont jamais de divulguer des informations personnelles ou financières par téléphone. Si vous recevez un appel suspect, ne fournissez aucune information et raccrochez immédiatement. Vous pouvez ensuite contacter l’entreprise directement en utilisant les coordonnées officielles pour vérifier la validité de l’appel.

Utiliser des logiciels de protection

Les logiciels de protection sont des outils essentiels pour se prémunir contre les différentes formes d’attaques, y compris le vishing et le phishing. Ces programmes spécifiques peuvent détecter et bloquer les tentatives d’escroquerie, ainsi que les autres formes d’attaques telles que les logiciels malveillants et les ransomwares. 

En outre, ils peuvent aider à sécuriser les connexions Internet et à renforcer la sécurité des transactions en ligne. Cependant, il est important de noter que les logiciels de protection ne sont pas suffisants pour garantir une sécurité complète. Les utilisateurs doivent également être conscients des menaces et des risques potentiels sur les appels suspects. Par conséquent, il toujours important de prendre des mesures pour protéger votre vie privée et sa sécurité en ligne.

Victime d’un vishing : que faut-il faire ?

Si vous avez été victime d’un vishing, il est important de prendre des mesures immédiates pour minimiser les dommages potentiels sur vos finances. Les arnaques au vishing ciblent très souvent votre compte bancaire. Par conséquent, contactez immédiatement votre banque pour signaler l’incident, surtout si vous constatez une transaction suspecte sur votre compte bancaire. La banque pourra alors prendre des mesures pour protéger votre compte et bloquer toute transaction non autorisée.

Vous pouvez également signaler l’arnaque aux autorités compétentes, comme la police ou la gendarmerie. Cela peut aider à identifier les fraudeurs et à empêcher d’autres personnes de devenir des victimes.

De plus, vous devez faire opposition sur votre carte bancaire. Cela permettra de bloquer les transactions. Par conséquent, les escrocs ne pourront plus utiliser votre carte pour effectuer des achats non autorisés.

En outre, il est également important de changer tous vos mots de passe et de vérifier tous vos comptes en ligne. Cela permet d’assurer qu’aucune information personnelle n’a été compromise.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *