vmware pivotal

VMware acquiert Pivotal pour 2,7 milliards $ et complète sa stratégie Kubernetes

VMware annonce la finalisation de l’acquisition de Pivotal pour 2,7 milliards de dollars. Une acquisition qui vise à permettre à VMware de rester pertinent à l’heure où les containers Kubernetes prennent le pas sur les machines virtuelles…

Initialement annoncée en août 2019, l’acquisition de Pivotal par VMware pour 2,7 milliards de dollars est désormais finalisée. Dorénavant, Pivotal est une filiale de VMware.

Les solutions de Pivotal seront intégrées au portfolio de produits et services VMware Tanzu, conçus pour aider les clients à transformer la façon dont ils développent, exécutent et gèrent leurs applications les plus importantes avec Kubernetes.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

En combinant cette offre Pivotal destinée aux développeurs avec l’infrastructure run-time et les outils de gestion Kubernetes de VMware, la firme souhaite proposer une solution complète permettant d’accroître la productivité des développeurs pour la création d’applications. L’objectif affiché est d’accélérer la livraison de logiciels dans les environnements Edge, Cloud et Data Center.

La nouvelle division  » Modern Applications Platform «  unissant les solutions Pivotal et VMware sera dirigée par Ray O’Farrell. Selon lui, il est important que  » la transformation numérique et les applications la dirigeant ne soient pas réservées aux géants du Cloud et du logiciel « .

Il estime que les solutions et pratiques de développement d’applications modernes doivent être  » accessibles à toutes les entreprises du monde « . En unissant leurs forces, les deux firmes souhaitent donc fournir une offre  » cloud native enterprise-ready «  pour aider les clients à améliorer les résultats de leurs activités.

La plupart des clients mutuels de ces deux entreprises accueillent l’annonce de cette acquisition avec bienveillance. Par exemple, Todd Probert, vice-président de Raytheon, estime que la fusion entre ces deux sociétés permettra de délivrer le code à ses clients plus vite et plus facilement.

VMware s’adapte à l’ère des containers

Le CEO de VMware, Pat Gelsinger, affirme quant à lui sa volonté de compter parmi les principaux  » enablers  » de Kubernetes. En effet, le but du géant américain est de conserver son statut dans le monde de l’informatique à l’ère des containers.

Pour cause, le moteur d’orchestration de container Kubernetes représente une menace potentielle pour VMware et ses machines virtuelles. En collaborant avec Pivotal, VMware a su faire face à cette menace en développant une distribution de Kubernetes intitulée PKS.

Cette distribution est étroitement liée aux outils de gestion de VMware. Elle permet donc aux entreprises les utilisant déjà de déployer clusters Kubernetes sans avoir à acquérir de nouveaux outils ou à former leurs équipes.

Cependant, VMware a pris conscience que Kubernetes représente davantage d’opportunités. À l’automne 2019, la firme a lancé sa plateforme Cloud Tanzu permettant aux entreprises de gérer n’importe quelle distribution Kubernetes et de développer et déployer des applications cloud-native à l’aide de containers.

Avec son plan de commande développé par Heptio, VMware permet aussi aux entreprises de déployer des applications sur Kubernetes à l’aide de multiples plateformes de développement dont un environnement PaaS Cloud Foundry organisé par Pivotal.

L’acquisition de Pivotal est donc une pièce maîtresse dans la stratégie Kubernetes de VMware. Il faudra patienter quelques mois supplémentaires pour découvrir si cette stratégie porte ses fruits…