La lune temble à cause de la présence humaine

La NASA révèle que vous faites trembler la Lune chaque matin

La NASA a publié mardi 5 septembre 2023 une révélation assez inhabituelle. D'après l'un de ses chercheurs, la lune tremble une fois par jour et à une heure précise.

Parmi les secousses dont la lune fait objet quotidiennement, certaines d'entre elles sont d'origine naturelle. Mais les autres tremblements sont causés par l'atterrissage des astronautes, il y a de cela près d'un demi-siècle. Cette découverte revêt une importance capitale pour les prochains projets spatiaux de l'agence spatiale américaine.

La lune tremble : Apollo 17 comme principale cause ?

L'information concernant les tremblements lunaires est connue depuis de nombreuses décennies. Les sismomètres qui ont été installés sur la Lune lors de la mission Apollo 17 entre 1976 et 1977 contribuent principalement à cette découverte étonnante.

À l'époque, la seule raison connue pour laquelle la lune tremble, c'était tout simplement les alternances naturelles de la température. Cependant, une étude publiée le mardi 5 septembre 2023 dans le Journal of Geophysical Research vient de révéler que la moitié de ces tremblements étaient en réalité provoqués par la présence de l'homme sur la Lune.

D'après les observations du chercheur de la NASA, Francesco Civilini, il est indiqué qu'une grande partie de ces tremblements est effectivement provoquée par la base d'atterrissage laissée sur la Lune par la mission Apollo 17 à l'époque.

L'étude a révélé que ces secousses se produisaient systématiquement chaque matin à une heure précise. Il a également découvert des signatures sismiques bien distinctes par rapport aux secousses du soir.

Quelque temps après, les chercheurs ont fini par découvrir l'origine principale de ces secousses lunaires. D'après leurs explications, lorsque la température augmente, la structure de l'atterrisseur se réchauffe, se dilate et génère des grincements. Cela va, par la suite, entraîner des vibrations que les sismomètres installés à proximité vont détecter.

Bientôt une base lunaire grâce au projet Artemis

La découverte offre une opportunité intéressante pour approfondir la compréhension des impacts des variations extrêmes de température à la surface lunaire. C'est-à-dire une fluctuation qui peut varier entre +120 et -248 degrés Celsius.

Cette avancée revêt une grande importance pour la NASA, car elle prévoit non seulement de renvoyer des astronautes sur la Lune dans les années à venir grâce à la future mission Artemis, mais aussi d'établir une base lunaire.

Par ailleurs, cette étude permet d'identifier les matériaux présents sous la surface lunaire. Les ondes sismiques, de leur côté, se propagent différemment en fonction de leur composition. Cela est particulièrement pertinent compte tenu des ambitions des chercheurs de découvrir de l'eau sur la Lune

La NASA a confirmé son espoir de pouvoir cartographier les cratères souterrains et de rechercher des gisements. Ce qui représente une étape importante dans la poursuite de ces objectifs scientifiques.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *