windows maj machine learning

Windows va rendre ses mises à jour moins intrusives grâce au Machine Learning

Windows va rendre ses mises à jour moins pénibles et intrusives grâce au Machine Learning. Microsoft a développé un modèle prédictif permettant à l’OS de déterminer si un utilisateur sera absent suffisamment longtemps pour que la mise à jour s’installe sans le déranger.

Avec Windows 10, la dernière version en date du système d’exploitation, Microsoft a introduit une politique de mises à jour forcées vivement critiquée par les utilisateurs. Pour cause, un grand nombre d’entre eux ont vécu l’expérience désagréable d’être interrompu en plein milieu d’une journée de travail par une mise à jour pouvant prendre plusieurs heures à s’installer.

En 2017, face à ces critiques, Microsoft a introduit une option permettant enfin aux utilisateurs de choisir s’ils souhaitent ou non que Windows procède à la mise à jour. Cependant, cette mesure n’a pas suffi à calmer totalement la colère des usagers face à cette politique de mise à jour forcée qui est devenue un véritable sujet de moquerie sur le fameux système d’exploitation.

Aujourd’hui, afin de remédier au problème, Microsoft a décidé de déployer les grands moyens en utilisant le Machine Learning. Cette technologie a été utilisée pour développer un modèle prédictif permettant aux ordinateurs de déterminer le meilleur moment pour lancer une mise à jour.

Windows va utiliser le Machine Learning pour déterminer si vous êtes absent

absent pc windows

En effet, grâce à l’apprentissage automatique, et en se basant sur les données du Cloud de Microsoft, Windows sera bientôt capable d’étudier vos habitudes pour déterminer si vous êtes ou non en train d’utiliser votre PC au moment de la mise à jour. Selon un billet publié sur le blog Windows, l’OS sera capable de vérifier si l’utilisateur est en train d’utiliser son PC avant de redémarrer automatiquement.

Mieux encore, Windows sera en mesure de prédire si l’utilisateur a quitté son PC pour aller boire un café ou le temps d’une pause pipi, ou s’il sera bel et bien absent assez longtemps pour que la mise à jour s’installe sans occasionner de gêne.

Actuellement en cours de test en interne, ce nouveau système se révèle très prometteur selon Microsoft. Les participants au programme de test Windows Insider peuvent essayer cette nouvelle fonctionnalité dès à présent.