zuckerberg bunker hawaii

Fin du monde : Zuckerberg construit le plus grand bunker de l’Histoire, car…

Mark Zuckerberg fait construire le plus grand bunker de tous les temps sur l’île de Hawaii, selon une fuite massive d’informations confidentielles. Pour 270 millions de dollars, le créateur de Facebook aura son propre village autosuffisant en eau et en nourriture, protégé contre les bombes et toute autre menace. Mais qu’est-ce qui fait si peur au CEO de Meta ?

Que feriez-vous si la fin du monde avait lieu demain ? Comme la plupart d’entre nous, vous seriez très certainement pris au dépourvu et n’auriez d’autre choix que de lutter pour votre survie.

Toutefois, dans les films de science-fiction qui mettent en scène l’apocalypse, les milliardaires s’en tirent souvent à bon compte grâce à leurs gigantesques abris souterrains ou leurs stations spatiales (comme dans le film « 2012 »).

Dans le monde réel, il n’existe a priori pas encore de refuge suspendu en orbite de la planète Terre. En revanche, Mark Zuckerberg vient bel et bien de dépenser 250 millions de dollars pour construire le plus grand bunker du monde à Hawaii.

Un village autosuffisant pour 270 millions de dollars

bunker zuckerberg

Plus précisément, le créateur de Facebook a décidé de bâtir un village complet avec de multiples manoirs et un abri souterrain de près de 465m².

Il s’agit d’un projet top secret, mais le site américain Wired a obtenu des documents révélant son existence et tous les détails. C’est au nord-est de l’île Kauai, dans sa propriété Koolau Ranch, que le CEO de Meta compte aménager son sanctuaire.

Le milliardaire de 39 ans et sa femme Priscillan Chan avaient acheté cette ancienne plantation de sucre de 45 hectares en 2021, pour compléter leur résidence principale de 526 hectares à 100 millions de dollars.

À présent, ce projet à 270 millions de dollars sera l’une des plus grandes constructions personnelles de tous les temps. Alors pourquoi une telle somme ?

Cette enceinte sera totalement auto-suffisante, et les deux manoirs couvriront au minimum 5000 mètres carrés. On y trouvera 30 chambres, 30 salles de bains, des salles de conférence, une cuisine industrielle et de multiples ascenseurs.

De quoi survivre à la fin du monde en compagnie de toute sa famille et ses amis proches ! Les manoirs seront connectés par un système de tunnel hautement élaboré.

Ce sentier souterrain pourra aussi servir d’abri, et s’étendra sur 465 mètres carrés. Il comportera un espace de vie, une bibliothèque et une issue de secours. Tel un seigneur médiéval, « Zuck » semble prêt à protéger sa femme, ses fils et son domaine envers et contre tout.

Les portes du bunker faites de métal et de béton seront totalement isolées acoustiquement, et suffisamment résistantes pour résister à toutes les menaces possibles y compris des bombes.

Réservoir d’eau, exploitation agricole et cabanes dans les arbres

En outre, Zuckerberg et ses invités n’auront pas à s’inquiéter d’un éventuel manque de ressources. La propriété aura suffisamment de sources de nourriture et d’eau pour ne pas avoir besoin d’en sortir.

Un réservoir d’eau de 16 mètres de diamètre et 5 mètres de haut avec son propre système de pompe permettra de compléter les 500 hectares de champs dédiés à l’agriculture.

On y trouvera également des maisons d’hôtes, une salle de sport, un sauna, plusieurs piscines, un jacuzzi, et même un court de tennis. L’ennui ne sera pas non plus au rendez-vous !

N’espérez pas vous faufiler discrètement dans cette propriété de luxe, puisque l’un des ouvriers révèle qu’il y a déjà plus de 20 caméras dans un seul des bâtiments. Tout comme il surveille ses réseaux sociaux, Mark compte bien monter la garde dans son bunker.

Cerise sur le gâteau : 11 cabanes dans les arbres connectées entre elles par des ponts suspendus. D’ailleurs, le sous-traitant en charge de cette extravagance a porté plainte contre Zuckerberg l’an dernier à cause d’un impayé de 133 726 dollars.

zuckerberg bunker hawaii

Zuckerberg accusé de « coloniser Hawaii »

Bien entendu, les révélations autour de ce projet suscitent la controverse sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes accusent le businessman américain de « coloniser Hawaii ».

Sa vaste propriété est drapée de mystère. Dès 2016, il a commencé à construire un mur en pierre de deux mètres de haut le long au bord de la route à Kilauea.

En 2020, une pétition a été lancée sur Change.org en l’accusant de porter plainte contre des locaux dans le but de construire un manoir sur leur terrain.

Selon cette pétition : « les Hawaïens sont déjà suffisamment maltraités. Nous avons besoin de les laisser avoir ça. Leur terrain est important pour eux. Il construit un manoir pour quoi ? Vive à Kauai pendant deux mois dans l’année ? C’est inhumain. C’est malade. Il doit être arrêté ».

En 2022, une plainte a aussi été déposée contre Zuckerberg par la famille d’un agent de sécurité qui avait travaillé pour lui et est décédé d’une crise cardiaque après avoir monté une pente abrupte.

Il travaillait sur une colline de Pilaa Beach lorsqu’il a soudainement commencé à pleuvoir, le forçant à se précipiter seul au sommet de la colline.

Âgé de 70 ans, l’homme dénommé Rodney Medeiros avait été découvert la main sur la poitrine pendant son temps de travail au Kualoa Ranch. Il a été emmené à l’hôpital dans la précipitation, mais est décédé le même jour.

Vers une apocalypse imminente ?

Sans les fuites d’informations dans la presse, ce projet serait resté totalement secret puisque tous les employés travaillant sur le chantier ont signé un accord de non-divulgation.

La vraie question qui se pose est de savoir si Zuckerberg construit cet abri par pure prudence, ou s’il détient des informations sur une crise à venir dont nous n’avons pas encore connaissance

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *