Accueil > Analytics > Métadonnées : quelles utilités dans l’ère du Big Data ?
metadonnees iceberg

Métadonnées : quelles utilités dans l’ère du Big Data ?

Les métadonnées. Ce mot répété à l’envi dans le secteur du Web a un véritable impact dans le cadre d’une activité Big Data. Bien connu des plateformes d’e-commerce ce qui à la base est un outil de sauvegarde peut se relever cruciale dans une démarche d’analyse des données. Explications.

Les métadonnées sont comme leur nom l’indique des données de données.Comme l’historiographie qui a pour objet l’écriture de l’histoire, les métadonnées sont des traces, des fichiers enregistrés lors de la récolte des données.

Les métadonnées répondent à un concept vieux comme l’informatique

Par exemple, si vous chargez une image sur un Back-Office, comme nous le faisons tous les jours pour produire nos articles, des métadonnées sont automatiquement enregistrées. La dimension de l’image, son titre, l’heure de l’enregistrement, son auteur, les coordonnées GPS, etc. Les métadonnées font office de traces d’un passage et sont donc très utiles pour les entreprises qui se servent de données sur le Web comme les vendeurs en ligne qui peuvent adresser des produits à des clients particuliers à travers des publicités ciblées. Cependant, les métadonnées sont également utiles pour les analystes, les data scientists.

En effet, l’analytique repose sur la recherche de données structurées et non structurées. Dans le cadre d’un fichier Excel, il est facile de trouver les occurrences souhaitées puisqu’elles traitent souvent d’un même sujet. Dans une boîte mail, l’opération s’avère plus délicate au vu de la variété des sujets traités. Pour faciliter, la recherche, la visualisation des données et avant tout leurs organisations les entreprises peuvent gagner du temps en enclenchant les fonctions de métadonnées.

Structurer les données

metadonnees mots

Selon Bernard Marr, consultant pour Data Informed, les métadonnées “changent la donne dans le Big Data parce qu’elles donnent un avantage compétitif”. Selon lui, ce sujet est souvent oublié par les CIO qui le considèrent acquis et ne le priorisent pas.

L’expert met en avant le fait de renforcer ses métadonnées pour gagner en vitesse de décision en y tirant les informations cruciales. Comment ? Cette technologie permet de faire du data crunch, de croiser les jeux de données afin d’améliorer les résultats d’une entreprise. Le partage des informations est également un des grands avantages par l’utilisation de ce concept.

Pour accomplir ce défi, il faut pouvoir mettre en place un management efficace des métadonnées, une hiérarchisation des éléments afin de pouvoir les utiliser à l’échelle du Big Data.

Ainsi, elles deviennent les éléments structurants les jeux de données massifs. Les métadonnées aident à les comprendre et finalement en tirer un revenu, prendre une décision, voire les deux. En ce sens, le consortium responsable du Web, le W3C, associe cette indexation des ressources au protocole du Web sémantique. Les métadonnées sont alors des moyens pour rendre compréhensibles les données récoltées en provenance des objets connectés dans la ville intelligente, par exemple.

Dans l’ère de l’Internet des Objets et de l’analytique, elles offrent des possibilités insoupçonnées jusqu’ici utilisées par les ténors du Web pour fidéliser et établir un profil des utilisateurs. Le retail n’est pas le seul secteur à en pouvoir bénéficier.

Sources & crédits Source : Data Informed - Crédit :

A lire également

the machine hpe

The Machine : HPE dévoile un prototype d’ordinateur conçu pour l’ère du Big Data

Depuis 2014, Hewlett Packard Enterprise développe un ordinateur baptisé The Machine, conçu pour l’ère du …

Send this to friend