Lapsu$

Ces ados ont hacké Uber, GTA et Nvidia : la folle histoire de Lapsu$

Lapsus$ n'est pas un simple terme, mais le visage d'une génération rebelle, douée et imprévisible, qui a choisi le cyberespace comme son terrain de jeu.

Les cyberattaques ont toujours été une menace dans l'univers numérique. Mais lorsque ce danger est orchestré par des adolescents, l'intrigue se renforce. Lapsus$ n'est pas un simple terme, mais le visage d'une génération rebelle, douée et imprévisible, qui a choisi le cyberespace comme son terrain de jeu.

Arion Kurtaj, le jeune pirate qui a défié les géants

À 18 ans seulement, Arion Kurtaj s'est fait un nom dans le monde du piratage. Originaire d'Oxford, ce jeune homme a dirigé des attaques contre des géants tels que Revolut, Uber et Rockstar Games. Non content de cela, , et Samsung ont également subi les assauts de Lapsus$.

Arion, cependant, ne s'est pas contenté de pirater. Sous le pseudonyme « teapotuberhacker », il a semé le chaos en révélant des aperçus du très attendu Grand Theft Auto 6 (GTA6). Ses prouesses lui ont permis d'accumuler un trésor, principalement en Bitcoin, bien qu'une grande partie ait été perdue dans des mésaventures.

Jeunes hackeurs Lapsus$ bouleversent la cybersécurité mondiale

Mais Arion n'était que l'une des pièces du puzzle. Lapsus$ était plus qu'un individu, c'était une force. Un autre adolescent, âgé de 17 ans, a également été identifié comme un coupable dans cette saga.

Malgré leur apparente désorganisation, Lapsus$ a déjoué des entreprises pourtant renommées pour leur sécurité robuste. Leur audace et leur talent étaient incontestables.

Selon un rapport officiel, Lapsus$ a brillamment exposé les faiblesses de la cyber-infrastructure. Ils ont également repoussé les limites en exploitant des méthodes comme l'échange de cartes SIM. Ces méthodes impliquaient des dépenses exorbitantes pour accéder à des informations sensibles.

Avec des membres répartis entre le Royaume-Uni et le Brésil, Lapsus$ a opéré pendant près de deux ans, avant que la justice ne commence à rattraper certains d'entre eux en septembre de l'année dernière. Leurs motivations variaient de la gloire au gain financier, en passant par le simple plaisir de déjouer le système.

En fin de compte, Lapsus$ symbolise une nouvelle ère de menaces cybernétiques. Une ère où l'âge n'est qu'un nombre et où les compétences peuvent surprendre, indépendamment de la source.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *