AMD: pourquoi le data center va devenir son business le plus rentable

Ces derniers temps, les principaux gouvernements ont activement tenté de freiner l’inflation dans l’économie mondiale par les taux d’intérêts. Sur ce, conséquemment, les dépenses en PC ont délibérément piqué du nez. Cependant, à travers ce crash du PC, AMD en tire profit pour faire du data center son business le plus rentable.

Comment le data center d’AMD devient son business le plus rentable ?

La surabondance de GPU de génération précédente nuit ceux qui fabriquent des CPU et des GPU de data center. C’est le cas d’AMD, qui vend à la fois des CPU et des GPU pour les appareils clients. Fort heureusement que l’entreprise a la chance d’avoir une activité de data center dynamique et en pleine croissance.

Effectivement, avec le crash, le data center est très probablement devenu l’activité la plus importante et la plus rentable d’AMD. Mais pourquoi donc ? La raison principale est en fait la fabrication  des puces de série Epyc 9000 « Genoa » et « Bergano » par AMD. Bien que celles-ci n’aient pas encore été annoncées officiellement, elles commencent apparemment à être expédiées aux hyperscalers et aux constructeurs de cloud. De ce fait, ces produits commencent donc déjà à amortir le coup.

L’activité du data center d’AMD représente une croissance notable d’une année à l’autre

AMD a averti à Wall Street que ses revenus s’élèvent à environ 5,6 milliards de dollars. Cependant, il est aussi important de se rappeler qu’à ce niveau, les ventes augmentent aussi d’environ 30 % d’une année sur l’autre. Certes, quand tous les chiffres seront terminés, c’est sûr qu’AMD présentera une perte nette d’environ 250 millions de dollars. En revanche, AMD aura toujours environ 5,8 milliards de dollars de liquidité en banque à la fin du troisième trimestre 2022. Selon AMD, son groupe de Data center afficherait des ventes d’environ 1,6 milliard de dollars. L’entreprise l’a notamment déclaré dans ses résultats préliminaires. D’ailleurs, ce montant toucherait environ 1,64 milliard de dollars si les haricots sont tous comptés. Or, cela représenterait une croissance de 48,5 % de l’activité du data center d’AMD d’une année sur l’autre. Quant à la croissance séquentielle, ce serait de 10,7 % par rapport au deuxième trimestre 2022.

Les résultats prouvent l’importance du modèle hybride

Les attentes d’AMD étaient probablement supérieures. Cependant, ce n’est pas à cause de l’appétit des hyperscalers, ni des constructeurs de cloud et centres HPC du monde. En vrai, ces résultats sont dus à la nervosité des entreprises, des gouvernements et des institutions universitaires du monde entier. Dès lors, ces résultats d’AMD ne peuvent que démontrer l’importance de la vente de différents types de moteurs de calcul sur une grande variété de marchés. Bien évidemment, ce type d’approche hybride rencontre très souvent des difficultés. Il peut aussi souvent limiter la croissance des bénéfices et des revenus. Cependant, cette vigueur hybride comme celle d’AMD contribue vivement à aider les data center dans les périodes difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest