Apple

Apple bloque Epic Games et son App Store sur iPhone : que va faire l’Europe ?

vient d'annoncer l'iOS 17.4. Cette mise à jour ouvre les portes aux App Store en Europe. Les développeurs peuvent alors publier leurs applications sur la plateforme de la marque à la pomme. Pourtant, ce privilège n'est pas destiné à tout le monde. Epic Games ne pourra pas en profiter.

La DMA (Digital Markets Act) est actuellement en vigueur. Cette réglementation est prédestinée à toutes les entreprises high-tech en Europe. Ces firmes sont dans l'obligation de s'ouvrir à la concurrence. Cette réforme s'illustre alors par l'ouverture de l'App Store aux applications tierces. Toutefois, la marque à la pomme vient déjà de contourner le règlement. Elle a bloqué son premier concurrent, qui n'est autre que Epic Games.  

Apple tente de se défendre

L'approche d'Apple est contre la réglementation européenne. Mais comme à son habitude, l'entreprise high tech a fourni des explications détaillées concernant sa stratégie. Selon Apple, Epic Games ne remplit pas les conditions d'accès à l'App Store.

Rappelons que chaque application tierce doit payer une commission de 0,50 euro à chaque téléchargement. Cette règle s'applique une fois que le produit atteint la barre des 1 million de téléchargements.

Epic Games n'est pas en accord avec ces obligations. Apple a alors supprimé le compte développeur de l'entreprise afin de la bloquer définitivement de la plateforme. L'empire de Steve Jobs a affirmé dans un presse qu'Epic Games n'est pas un partenaire fiable.

Toutefois, la venue d'Epic Games sur l'App Store sera une aubaine pour les gamers. Ils peuvent enfin jouer à Fortnite de manière native.

L'Europe va serrer les boulons

Apple enfreint la DMA en bloquant Epic Games de sa plateforme. Cependant, la marque n'a pas encore réagi face à cette situation. Et les sanctions vont se succéder. Rien que cette semaine, Apple a déjà écopé d'une amende de 1,8 milliard d'euros. Pour cause : sa domination en Europe.

Mais concernant la DMA, l'Europe va donner une chance à Apple. Le vieux continent va juste procéder à une surveillance rapprochée. Si Apple ne change pas sa stratégie, les sanctions vont tomber.

Toutefois, la DMA a demandé une explication à propos du bannissement du compte développeur d'Epic Games. Apple n'a donné aucun commentaire concernant le sujet. Et c'est le début du bras de fer entre l'entreprise et l'Europe. Qui va gagner cette lutte acharnée ?

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *