Accueil > Sécurité > Apple donne en secret un  » score de confiance  » aux utilisateurs d’iPhone
apple black mirror score

Apple donne en secret un  » score de confiance  » aux utilisateurs d’iPhone

Apple a décidé d’attribuer un  » score de confiance  » aux utilisateurs d’iPhone, iPad, Apple TV et Apple Watch en fonction de la façon dont ils utilisent leurs appareils. Une idée que l’on croirait tout droit sortie de la série  » Black Mirror « …

Première entreprise au monde à atteindre une valorisation d’un billion de dollars, Apple se présente aussi souvent comme le grand défenseur de la confidentialité des consommateurs. Si ces deux statuts vous semblent incompatibles, vous n’avez peut-être pas tort

A la veille du lancement de ses nouveaux iPhone Xs et Xs Max, attendus pour le 21 septembre 2018, la Pomme vient de mettre à jour sa politique de confidentialité. Ce changement, repéré par le site américain Venture Beat sur le site officiel de l’entreprise, stipule qu’Apple va déterminer un  » score de confiance «  pour les utilisateurs d’iPhone, d’iPad, d’Apple Watch et d’Apple TV en fonction de la façon dont ils usent de leurs appareils.

Ce score sera déterminé à partir de données telles que le nombre d’appels téléphoniques effectués ou d’emails envoyés depuis un appareil. On ignore en revanche de quelle manière ce concept sera appliqué à l’Apple TV qui ne permet ni d’envoyer des mails, ni de passer des coups de fil.

Apple : un système de score inspiré par  » Black Mirror  » ?

apple tim cook

L’objectif de ce système d’évaluation, si l’on se fie à la page officielle, est de lutter contre la fraude sur les sites de e-commerce. Cependant, la firme ne précise pas comment. Les données collectées seraient quant à elles stockées sur les serveurs de l’entreprise durant pour une durée limitée.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes dressent le parallèle entre ce système de score et la fameuse série de science-fiction dystopique  » Black Mirror « . En effet, dans l’épisode 1 de la saison 3, intitulé  » Nosedive « , chacun a la possibilité de noter ses concitoyens afin de déterminer son statut socioéconomique. En fonction de leurs scores, les individus peuvent se voir refuser l’accès à des services comme les soins de santé, le transport ou le logement.

Cette idée rappelle également l’utilisation du Big Data par le gouvernement chinois, qui note désormais ses citoyens à partir des données collectées à leur sujet. Un citoyen trop mal noté ne peut plus emprunter d’argent, et n’a plus le droit de voyager.

Certes, a priori, seule Apple pourra consulter le score d’un utilisateur. Toutefois, on peut craindre que des personnes mal intentionnées mettent la main sur ces informations. Elles pourraient ensuite être partagées avec des entreprises privées ou même dévoilées publiquement.

En outre, même si l’on peut apprécier qu’Apple fasse preuve de transparence en dévoilant ce projet sur son site officiel, le manque de détails et l’absence de communication à ce sujet lors du dernier keynote sont pour le moins regrettables…

2 Commentaires

  1. Ce site devient vraiment n’importe quoi…
    Il faudrait songer à le renommer « Le Buzz Data ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend