Apple prépare son propre ChatGPT pour rattraper Meta, Microsoft et Google

veut également avoir son propre . La marque à la pomme se lance ainsi dans la course aux outils basés sur l'intelligence artificielle générative.

Apple développe des outils basés sur l'IA pour défier , et ses autres concurrents. C'est ce que Mark Gurman de Bloomberg raconte dans son récent rapport. Le géant de la technologie travaille sur un chatbot appelé en interne Apple qui est une référence au ChatGPT d'OpenAI.

Pour l'heure, le fabricant de l'iPhone n'a pas défini de stratégie claire pour faire parvenir la technologie aux consommateurs. Néanmoins, il envisagerait de faire une annonce majeure sur l'intelligence artificielle en 2024.

Apple s'inspire de ChatGPT et s'appuie sur Google

Apple a choisi de développer son propre framework pour se lancer sur le marché de l'intelligence artificielle. Le projet aurait comme nom de code “Ajax”, à en croire les premières informations. Ce nouveau framework permet de créer des modèles de langage très performants. Ces derniers sont évidemment des systèmes basés sur l'IA avec de multiples applications.

Ajax comporte ainsi une architecture semblable à ChatGPT et au de Google. Toujours d'après les informations de Bloomberg, la nouvelle IA fonctionne sur . Sa conception s'est également faite avec Google JAX. Rappelons qu'il s'agit du framework d'apprentissage automatique du géant de la recherche en ligne.

L'objectif d'Apple est donc d'émuler le succès de ChatGPT. La marque à la pomme veut se baser sur Ajax pour développer de grands modèles de langage. Le framework va ensuite permettre de proposer des outils internes et plusieurs fonctionnalités.

Chatbot déjà é en interne

Le déploiement du chatbot a déjà eu lieu en interne. Cependant, Apple a suspendu les essais un certain moment à cause de failles de sécurité liées à la génération de l'IA. Ajax est de nouveau accessible aux salariés de l'entreprise. À noter que l'accès à l'agent conversationnel requiert une autorisation spéciale.

D'autre part, les données des essais par le personnel ne serviront pas à concevoir des produits pour les clients. C'est ce qui est précisé dans le papier de Bloomberg.

Par ailleurs, les employés d'Apple peuvent utiliser l'agent conversationnel pour aider au prototypage de produits. En effet, l'IA est en mesure de résumer du texte et de répondre à des questions basées sur une base de données entraînée. Il faut également souligner que le chatbot fonctionne comme les autres robots conversationnels commerciaux actuels. Celui-ci ne propose aucune fonctionnalité supplémentaire.

Apple recherche des talents en IA générative

L'entreprise a effectivement publié plusieurs annonces sur sa page de recrutement. Le géant de la technologie est à la recherche d'experts en intelligence artificielle générative. Il cible surtout les talents avec « une compréhension approfondie des modèles de langage à grande échelle et de l'IA générative ».

La marque à la pomme est en retard dans la course à l'intelligence artificielle générative. Elle en est encore au stade de développement, tandis que ses concurrents – notamment Google, et – proposent déjà au public des produits d'IA générative. Apple prend très au sérieux les problèmes de confidentialité potentiels liés à l'intelligence artificielle. L'entreprise s'est d'abord concentrée sur la résolution de certaines problématiques. Ce qui explique son retard actuel.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *