astéroïde Apophis

Un astéroïde se rapproche de la Terre, la NASA prépare déjà un plan pour l’observer

L’astéroïde Apophis, ou le « Dieu du Chaos » va passer à 30 000 kilomètres de notre planète le 13 avril 2029. À cette distance, il va frôler quelques satellites de communication. Une situation délicate, qui pourrait perturber nos habitudes sur Terre. Mais ne vous inquiétez pas, car la NASA prépare déjà un plan pour analyser de plus près ce corps céleste.

Apophis, un astéroïde de 50 millions de tonnes, passera près de notre planète le 13 avril 2029. C’est une première pour la Terre, car ce corps rocheux ne suit cette trajectoire que tous les 7500 ans. Mais avec la technologie moderne, il est de plus en plus facile d’étudier l’itinéraire de cet astéroïde. L’objectif est d’analyser les effets de la gravité terrestre sur l’astéroïde. La NASA va alors utiliser un vaisseau spatial spécifique pour l’observer de plus près.

Pourquoi Apophis inquiète-t-il les spécialistes ?

370 mètres de diamètre, et environ 50 millions de tonnes. Rien que ces dimensions annoncent la gravité d’une éventuelle collision avec notre planète. Certains internautes ont même lancé une alerte sur les réseaux sociaux.

« Apophis arrive, c’est pour ça qu’ils construisent leurs bunkers » un utilisateur de X (anciennement Twitter)

Mais en 2021, les chercheurs ont écarté l’hypothèse d’une collision avec notre planète. Heureusement, l’astéroïde Apophis ne passera qu’à 30 000 kilomètres de la Terre. Pourtant, cette situation peut toujours avoir des conséquences considérables. En effet, les satellites de télécommunication peuvent être perturbés par ce passage.

Une mission d’observation pour étudier l’astéroïde Apophis

La NASA dispose des technologies nécessaires pour observer ce corps céleste. De plus, elle a un vaisseau spatial spécialisé dans l’étude des astéroïdes. Il a été baptisé OSIRIS-APEX. Ce dernier a déjà suivi Bennu, un autre corps rocheux, pendant 7 ans. Le vaisseau y a même collecté des échantillons.

Cet engin spatial sera rappelé pour surveiller l’astéroïde Apophis. L’objectif est d’étudier les effets de la gravité terrestre sur cette étendue de roche. En effet, sa trajectoire va dévier légèrement en se rapprochant de notre planète. « Comment la surface se modifie en interagissant avec la gravité terrestre ? » C’est la question de recherche d’Amy Simon, un des scientifiques de la NASA.

Ensuite, OSIRIS-APEX va cartographier la surface de l’astéroïde Apophis. Cette étape est nécessaire pour étudier la composition chimique de ce dernier. Mais les scientifiques ne s’arrêteront pas là. Ils vont rapprocher leur vaisseau à 10 m de l’astéroïde. C’est la distance idéale pour mieux examiner les matières qui se situent sous la surface d’Apophis. Ce rapprochement va provoquer des glissements de terrain sur la surface d’Apophis.

« Nous savons que les forces de marée et l’accumulation de débris sont des processus fondamentaux qui pourraient jouer un rôle dans la formation des planètes. Ils pourraient nous éclairer sur la façon dont nous sommes passées de débris du système solaire primitif à des planètes à part entière » Dani Mendoza DellaGiustina, chercheuse principale de la Mission OSIRIS-APEX.

En tout, cette mission d’observation durera 18 mois. Pendant ce temps, OSIRIS-APEX suit de près la trajectoire d’Apophis.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *