AWS dévoile HealthLake, un magasin de Big Data pour les sciences de la vie

Durant la deuxième semaine de l’événement annuel re:Invent d’Amazon, Matt Wood, le vice-président d’AWS pour l’IA  a parlé de plusieurs nouveaux aspects des applications industrielles de l’apprentissage automatique lors d’une conférence sur l’apprentissage automatique. Il s’est notamment attardé sur les soins de santé et les sciences de la vie avant de dévoiler Amazon HealthLake.

Amazon HealthLake au service des professionnels de la santé

Le travail dans les sciences de la vie et les soins de santé est entravé par la manière dont les données sont réparties dans de nombreux référentiels, dans différents formats. Aussi, préparer, mettre en scène et transformer les données nécessitent des semaines, voire des mois. Pour améliorer tout cela, Amazone Web Services a dévoilé un nouveau module : Amazon HealthLake. C’est un moyen de « stocker, transformer et analyser les données de santé et de sciences de la vie dans le cloud à l’échelle du pétaoctet », comme le dit l’entreprise.

Matt Wood a démontré l’utilité de ce nouveau service à travers l’exemple du diabète. HealthLake peut être utilisé dans la détection du diabète. Pour un diagnostic précoce de la maladie, les médecins doivent parcourir des centaines de milliers de données à partir des notes des médecins, des ordonnances, etc. Cela exige un effort herculéen. Avec Amazon HealthLake, il est possible de rassembler toutes les informations nécessaires au diagnostic en quelques minutes.

pcloud black friday 2022

Big Data et Amazon HealthLake

 

Le service Big Data est conçu pour organiser et préparer automatiquement des données structurées et non structurées pour les sciences de la vie et les soins de santé. HealthLake peut charger automatiquement des données structurées. Il peut également extraire des informations telles que les noms de patients à partir des notes du médecin afin de les ajouter à un lac de données. Ces données ne sont que des pièces du puzzle dispersées dans différents silos. Mais une fois combinées, elles permettent d’obtenir une vision beaucoup plus claire des choses.

Wood a amené sur scène Elad Benjamin, directeur général de l’activité informatique de radiologie du géant des dispositifs médicaux Philips. Benjamin a noté la difficulté de l’abondance des données en santé. Selon lui, les médecins doivent travailler à travers ces silos. Et il est de plus en plus difficile pour eux de diagnostiquer et de traiter avec des données éparpillées. Il a déclaré que Philips utilise les services AWS pour libérer les scientifiques de cette contrainte et pour qu’ils poursuivent des activités de plus haut niveau.

Pin It on Pinterest