AWS, le roi du cloud sous pression en 2023 : les prédictions de Forrester ?

Forrester, une institution de recherche annonce quelques chiffres prévisionnels sur le cloud computing d’AWS en 2023. Même si la situation économique mondiale ralentirait, le marché du cloud serait encore plus « fructueux ».

Selon Forrester, trois critères précis façonneront le cloud computing en 2023. Il s’agit du contexte précaire de l’économie mondiale, du cloud native et des futurs besoins en souveraineté des données. Il prédit également le rachat d’un fournisseur de logiciels en tant que service.

Un rapport de Forrester permet de prévisualiser les tournures de 2023

Dans un rapport, Forrester annonce que les suites économiques de la crise sanitaire se font encore ressentir aujourd’hui. L’inflation mondiale augmentant, plusieurs entreprises souhaitent diminuer leurs coûts de fonctionnement en essayant néanmoins d’ouvrir la porte à l’innovation et à l’évolution. Forrester indique que pour atteindre ces objectifs, ils devront être plus efficaces en exploitant les technologies natives comme Kubernetes. Cela permettra de ne pas dépendre uniquement des systèmes hérités ou de s’en défaire simplement.

pcloud black friday 2022

Les entreprises se pencheront scrupuleusement sur la gestion des coûts du cloud. Cette décision ravira les secteurs agissant dans l’optimisation de ces coûts. Même si cela affectera les hyperscalers sur le marché du cloud computing, ces derniers rebondiront en innovant sur la qualité de leurs services. Ils joueront sur la facilitation de l’adoption du cloud et sur des offres promouvant la sécurité et la souveraineté.

Qu’est-ce que cela signifie pour le marché du cloud computing ?

Cloud Survey de Forrester (2022) prédit que les acteurs du cloud joueront sur leurs applications qui comptent au moins 50% de leurs chiffres. Une porte s’ouvrira alors pour l’adoption de Kubernetes comme infrastructure de calcul primaire. Cette prévision s’oppose à celles d’IDC Worldwide Cloud (2022) qui prévoit plutôt qu’en 2024, les applications héritées augmenteront en efficacité après quelques modifications. L’utilisation des machines virtuelles pour les calculs se réduira probablement.

Toujours selon Forrester, la pression dominera sur AWS qui devra innover sur « la sécurité » pour stabiliser sa place parmi ses concurrents en cloud computing en 2023. En effet, Google a déjà pris de l’avance en s’appropriant Mandiant. De même, Microsoft a innové en la matière en proposant de nouvelles fonctionnalités qui détectent et gèrent des réponses appropriées à chaque cas.

AWS sera poussé à agir en 2023

Amazon Web Services devra alors agir en rachetant un fournisseur MDR. Cela ne pourra se faire dans l’ombre, car Microsoft est aux aguets et bloquera toute tentative en faisant un embargo sur les fournisseurs de sécurité. Ce dernier étant dans le besoin d’acheter un SaaS.

Forrester assure aussi que l’utilisation des outils CCMO augmentera. Les entreprises voudront garder un œil sur les dépenses et les coûts liés au cloud.

Au vu des prix augmentant, beaucoup se tourneront vers Cloudability et Flexera One d’Apptio. Une dernière prévision porte sur une hausse des fournitures de services par AWS en 2023. Il en sera de même pour Google et Microsoft en Europe, dont notamment en Allemagne. Une tendance migratoire vers le cloud souverain sera alors initiée par l’Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest