Accueil > Analytics > Bientôt une base de données biométriques de tous les citoyens des USA ?
base de données biométriques usa

Bientôt une base de données biométriques de tous les citoyens des USA ?

Could not resolve host: public.newsharecounts.comCould not resolve host: public.newsharecounts.com

Deux startups américaines respectivement spécialisées dans la reconnaissance faciale et la reconnaissance d’empreintes digitales viennent de s’associer pour créer une base de données regroupant les données biométriques de tous les citoyens des Etats-Unis. Un projet qui pourrait s’avérer bénéfique, mais aussi très dangereux pour la confidentialité…

Le pire cauchemar des défenseurs de la vie privée est sur le point de se réaliser. La startup SureID, spécialisée dans la reconnaissance d’empreintes digitales, vient de s’associer avec Robbie.AI, une autre startup spécialisée dans la reconnaissance faciale.

Ensemble, elles souhaitent créer une base de données regroupant les données biométriques de tous les citoyens des Etats-Unis. Une grande première.

A priori, cette base de données pourrait avoir de nombreux cas d’usage positifs. Elle pourrait par exemple servir à identifier les clients d’un magasin ou les employés d’une entreprise. De même, on peut imaginer des véhicules futuristes pouvant être déverrouillés sans clé par leurs propriétaires. En bref, cette base de données pourrait être utile à toutes les entreprises qui souhaitent exploiter les données biométriques.

Cependant, les partisans de la confidentialité y voient aussi une menace. Même si les intentions de SureID et Robbie.AI sont louables, l’existence même de cette base de données représente un danger potentiel.

La base de données biométriques pourrait être piratée par des cybercriminels… ou par le gouvernement

surveillance données biométriques

En effet, rien ne permet aujourd’hui d’affirmer que les données biométriques ne seront pas dérobées par des cybercriminels. Ces derniers pourraient par exemple s’en servir à des fins d’usurpation d’identité. Une controverse qui fait directement écho à celle suscitée par le ” mégafichier ” de données personnelles du gouvernement français

De même, le gouvernement américain pourrait trouver un moyen d’y accéder et d’exploiter ces données pour surveiller la population. En Chine, la reconnaissance faciale est déjà utilisée par les autorités pour reconnaître un individu dans une foule…

Plus tôt en 2018, un journaliste indien a prouvé qu’il pouvait acheter un accès administratif à la base de donnée biométriques de l’Inde pour l’équivalent de 8 dollars. Même si cette base de données américaine sera sans doute mieux sécurisée, le risque zéro n’existe pas.

Toutefois, paradoxalement, la convergence entre la reconnaissance faciale et la reconnaissance d’empreintes digitales pourrait donner naissance à de nouvelles solutions de sécurité plus fiables que celles d’aujourd’hui. S’il est possible de contourner l’une ou l’autre de ces technologies, il est presque impossible de falsifier à la fois ses empreintes digitales et son visage. La sécurité est d’ailleurs le leitmotiv de SureID et Robbie.AI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend