Blockchain : Poutine appelle à créer un système de paiement universel

Blockchain : Poutine appelle à créer un système de paiement universel

Vladimir Poutine considère la blockchain comme l’ultime moyen de contourner les sanctions financières imposées à la Russie. Poussant l’idée encore plus loin, l’actuel président Russe suggère la création d’un système de paiement universel basé sur la blockchain.

Un système totalement indépendant des banques et des ingérences de tiers

Depuis le début de la guerre en Ukraine, de nombreux rapports indiquent que la Russie envisageait la cryptomonnaie pour le paiement transfrontalier. En réponse, l’UE a prolongé les sanctions cryptographiques. 

Vladimir Poutine a de nouveau abordé la question lors de la conférence internationale AI Journey à Moscou le 24 novembre dernier. Il s’agit d’une une conférence annuelle organisée par Sberbank, la plus grande banque de Russie.

Dans son discours, le président russe Vladimir Poutine a suggéré la création d’un système de paiement mondial basé sur la technologie blockchain. Ce nouveau système de paiement international devrait être totalement indépendant des banques et des ingérences de tiers.

« La technologie des monnaies numériques et des blockchains peut être utilisée pour créer un nouveau système de règlements internationaux qui sera beaucoup plus pratique, absolument sûr pour ses utilisateurs et, surtout, ne dépendra pas des banques ou des interférences de pays tiers », explique t-il. 

Poutine : réduire le coût des transactions internationales grâce à la blockchain

Le système de paiement traditionnel favorise l’ingérence des pays extérieurs. Ce mode de fonctionnement donne également à ces derniers le monopole financier, mais pas seulement. Avec la TradFi (finance traditionnelle), le coût des transactions est particulièrement élevé.

Selon le président de la Russie, les méthodes de paiement internationales actuelles sont coûteuses et contrôlées par des groupes et entités financiers sélectifs. Il soutient que « Le système actuel de paiements internationaux est coûteux, le système de ses comptes correspondants et sa réglementation sont contrôlés par un club étroit d’États et de groupes financiers ».

Face à quoi, Vladimir Poutine veut décentraliser le système. Il vise à intégrer la technologie blockchain dans ses législations. Plus tôt en août, la Banque centrale de la Fédération de Russie a publié un projet de proposition décrivant la politique monétaire primaire pour les trois prochaines années. Celle-ci prévoyait de libérer un rouble numérique d’ici 2024.

Plus récemment, les législateurs russes ont révélé qu’ils travaillaient sur une proposition d’amendement discutant de la création d’un échange cryptographique national en Russie. Pour le président Poutine, le principal avantage serait la possibilité d’avoir un cadre de paiement mondial non contrôlé par des puissances étrangères

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest