Accueil > Startups Big Data > Blockchain : top des meilleures startups de 2018
blockchain top startups 2018

Blockchain : top des meilleures startups de 2018

La Blockchain peut s’avérer bénéfique dans tous les secteurs. Pour vous en convaincre, découvrez notre sélection des meilleurs startups Blockchain de 2018.

La Blockchain, aussi appelée chaîne de blocs en français, est une technologie très à la mode depuis ces derniers mois. Cette technologie de stockage décentralisée est déjà utilisée dans toutes les industries à des fins diverses et variées. De nombreuses startups voient le jour pour en proposer de nouveaux usages novateurs. Dans ce contexte, découvrez quelles sont les startups Blockchain les plus excitantes de 2018.

ALTR : la Blockchain au service de la cybersécurité

ALTR est une startup basée à Austin, Texas, qui propose de mettre la technologie de Blockchain au service de la cybersécurité. Cette entreprise considère que le secteur de la cybersécurité doit subir des changements radicaux pour s’adapter aux menaces modernes, et que la chaîne de blocs est la solution au problème.

Sa technologie permet d’isoler et de renforcer la sécurité des ensembles de données les plus confidentielles des entreprises, sans pour autant bouleverser les investissements, les infrastructures d’applications ou les systèmes de stockage de données existants.

La startup permet aux dirigeants d’entreprises de profiter d’une indépendance renforcée, et d’une capacité à contrôler l’accès aux données sensibles tout en se conformant aux régulations. De plus, en cas de fuite de données, la brèche peut être immédiatement colmatée. Les menaces externes sont neutralisées, au même titre que les menaces internes.

Storj : la Blockchain pour transformer le stockage Cloud

Storj se présente comme la première solution de stockage Cloud chiffrée de bout en bout décentralisée. Elle repose à la fois sur la blockchain et sur la cryptographie. Concrètement, elle permet aux personnes qui disposent d’un excédent d’espace de stockage de le louer contre de l’argent.

La startup cherche à repenser la façon dont fonctionne le stockage Cloud, et à renforcer sa confidentialité et sa sécurité. Sa solution fonctionne comme un système de fichiers pour internet, utilisant la blockchain pour chiffrer et distribuer les données à l’échelle mondiale. Cette entreprise a été foncée en 2015 à Atlanta, en Géorgie (États-Unis). Depuis sa fondation, elle a levé 35,4 millions de dollars en sept tours.

AidCoin : la Blockchain au service des oeuvres caritatives

La startup AidCoin, financée via la plateforme Charity Stars, utilise la Blockchain Ethereum pour suivre les transactions et établir des contrats intelligents afin de s’assurer que les dons sont dépensés correctement et ne sont pas détournés.

Son objectif et d’améliorer la confiance et la transparence dans le secteur caritatif. En novembre 2017, AidCoin a levé 4 millions de dollars. Charity Stars a été cofondée en 2013 par Francesco Nazari Fusetti, Manuela Ravalli, et Domenico Gravagno, et son quartier général est basé à Los Angeles. Elle possède également des locaux à Londres et Milan.

Peertracks, la Blockchain dans l’industrie de la musique

La startup Peertracks cherche à utiliser la Blockchain pour permettre aux artistes de vendre directement leur musique à leurs fans, sans avoir besoin de passer par un label ou par une plateforme tierce. Ainsi, chaque fois qu’une chanson est écoutée en streaming, l’argent est directement versé à l’artiste. La plateforme Peertracks sera lancée le 1er juin 2018.

Elliptic : surveiller l’usage illicite du Bitcoin

La startup Elliptic se charge de surveiller les flux de Bitoin illicites, et de fournir des informations aux institutions financières et aux autorités. Par exemple, Elliptic est en mesure de déterminer qui a gagné de l’argent grâce au ransomware Wannacry.

Fondée en octobre 2013 par Adam Joyce, James Smith et Tom Robinson, cette startup a levé 5 millions de dollars au cours d’une levée de série A en mars 2017.

Naviaddress : le Blockchain pour révolutionner les adresses postales

Grâce à la Blockchain, la startup moscovite Naviadress envisage de révolutionner le système d’adresses postales en place depuis 150 ans. Sa technologie permet de fournir une identité numérique unique à n’importe quel lieu ou objet du monde physique ou virtuel. Ce numéro est le fruit d’une combinaison entre la géolocalisation GPS, la latitude et la longitude.

L’objectif est de résoudre un problème de taille : plus de 4 milliards de personnes dans le monde n’ont pas d’adresse, et 20% des adresses ne sont pas vérifiées. Naviadress travaille déjà avec des entreprises comme Uber et DPD pour augmenter la précision des adresses répertoriées dans leurs systèmes. Cette startup a été fondée à Moscou en 2015 par Mikhail Gamzin et Dmitri Moiseev.

Guaranteed Unique Ticketing System : la Blockchain pour l’industrie de la billeterie

La startup Guaranteed Unique Ticketing System (GUTS) cherche à utiliser le Blockchain pour révolutionner l’industrie de la billetterie, en empêchant la revente illégale de billets à prix d’or.

Pour ce faire, le GUTS enregistre la propriété de billets virtuels stockés sur le smartphone plutôt qu’au format papier. Les tickets peuvent être revendus, mais pas pour s’enrichir. Cette startup a déjà vendu 10000 billets pour 50 évènements différents en 2017, et prévoit d’en vendre plus d’un million en 2019.

Simple Token : l’usage de la Blockchain facilité pour les entreprises

Pour exploiter les possibilités offertes par la Blockchain, jusqu’à présent, les entreprises devaient faire appel à des experts et à des programmeurs. La startup Simple Token cherche à remédier à ce problème en proposant aux entreprises des outils permettant de concevoir, de lancer et de gérer facilement leurs propres tokens (basés sur l’Ethereum). Cette startup a été fondée par Jason Goldberg et Nishith Shah en juillet 2016.

Smart Valor : la Blockchain au service des banques privées

Smart Valor est une startup qui vise à utiliser la Blockchain pour réinventer la banque privée. Sa plateforme se destine aux investisseurs et facilitateurs. Elle souhaite créer une passerelle entre le monde de la finance traditionnelle et celui de la crypto-finance. Cette startup a été fondée en février 2017 par Olga Feldmeier, en Suisse.

Dentacoin : la Blockchain au service de l’industrie dentaire

Dentacoin développe une solution Blockchain pour l’industrie dentaire à l’échelle mondiale. Son objectif est de permettre d’établir des contrats intelligents (smart contracts) entre les patients et les dentistes.

L’objectif est de réduire les coûts de soins dentaires, en éliminant le besoin de passer par des compagnies d’assurance qui prennent d’importantes commissions. Grâce à cette solution, les patients peuvent directement payer les dentistes. Lancée en Hollande en février 2017, Dentacoin a été adoptée par 13 cliniques depuis sa création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend