Bluetooth

Bluetooth : guide ultime pour les débutants

Durant les périodes de son apogée, c’est fort probable que vous ayez déjà employé la technologie Bluetooth. Que ce soit pour coupler votre Smartphone à votre AirPod ou connecter vos musiques préférées avec un haut-parleur, il vous a certainement déjà rendu service. Mais qu’est-ce que c’est exactement et comment ça marche ?

Technologie Bluetooth : qu’est-ce-que c’est ?

Tout d’abord, le nom « Bluetooth » provient d’un roi danois du Xe siècle nommé Harald Bluetooth. Celui-ci était censé unir des factions régionales disparates et en guerre. Tout comme cette description alors, la technologie réunit divers appareils grâce à une norme de communication unificatrice.

Développé en 1994, Bluetooth est un remplacement sans fil des câbles. Il est doté de la même fréquence (2,4 GHz) que d’autres technologies sans fil comme les routeurs Wifi. Néanmoins, la technologie est moins énergivore et moins chère que le Wi-Fi. Bluetooth crée un réseau sans fil de 10 mètres (environ 33 pieds) de rayon qu’on appelle réseau personnel (PAN) ou piconet. Ce réseau est capable de mettre en relation alors entre deux à huit appareil.

En quoi le Bluetooth est-il utile ?

En principe, une technologie Bluetooth sert à connecter des appareils. Ceux-ci peuvent-être mobiles, ou bien fixes. Cela concerne par exemple les écouteurs, une voiture ou bien un réfrigérateur intelligent. Il peut aussi servir à connecter une imprimante ou une souris à un ordinateur.

Il s’agit donc d’une technologie de communication sans fil qui permet aux appareils d’échanger des données sur une courte distance. Ces appareils peuvent être des téléphones portables, des périphériques ou bien des ordinateurs. En d’autres termes, Bluetooth vise à remplacer les câbles qui servent généralement à connecter ces appareils.

Focus sur les connexions

Le processus auquel deux appareils Bluetooth se connectent s’appelle « appairage ». Pendant celui-ci, en général, les appareils font les uns aux autres signes de leurs présences. Autrement dit, leur nom ou ID s’affichent dans les appareils à proximité. Ainsi, l’utilisateur peut sélectionner facilement l’appareil auquel il désire s’associer. Parfois, un code peut être demandé pour s’assurer que vous vous connectez bien à l’appareil correspondant. Voilà en général les étapes d’un processus d’appairage. Cependant, celui-ci diffère selon les situations. Une connexion iPad par exemple, implique certainement des étapes différentes qu’une connexion voiture.

En plus, aujourd’hui, de nombreux appareils mobiles intègrent des radios Bluetooth, même des réfrigérateurs. Néanmoins, ceux qui n’en disposent pas peuvent toujours être compatibles à travers un dongle par exemple.

Pour découvrir les appareils connectés à votre Bluetooth, allez dans Paramètres, puis dans l’onglet Bluetooth. Vous pourrez y voir et y noter tous ceux qui pourraient se connecter et tous ceux qui le sont déjà. En revanche, si vous décidez un jour à se débarrasser d’un appareil Bluetooth, optez pour « Oublier cet appareil » dans votre application Paramètres. Vous pouvez aussi le faire si vous pensez que vous ne l’utiliserez pas pendant une certaine période.

Bluetooth 4.0

En 2010, c’est la spécification 4.0 a été officiellement adoptée. Une faible consommation d’énergie, un faible coût, une interopérabilité multifournisseur et une portée améliorée, ce sont notamment ses fonctionnalités.

Bluetooth 5.0

Jusqu’à aujourd’hui, Bluetooth 5.0 est la dernière version de cette technologie sans fil. Comparée à son prédécesseur, la version 5.0 offre quatre fois de plus la portée et deux fois de plus la vitesse. Aussi, sa bande passante est bien meilleure.

Partage de connexion

Lorsque Bluetooth arrive à connecter deux appareils dans le même réseau personnel (PAN), la connexion Internet entre ces deux appareils peut se partager également. C’est ce qui est appelé « Partage de connexion Bluetooth ».

Qu’est-ce-qu’un enceinte Bluetooth ?

En fait, Bluetooth est en mesure d’alimenter des haut-parleurs intelligents. C’est par exemple le cas des appareils Amazon Echo et Google Home. Il y a aussi les haut-parleurs portables sans fil conçus pour une utilisation en intérieur, en extérieur et à la plage.

À quel point est-il sécurisé ?

Comme toute autre technologie, Bluetooth s’avère une technologie bien sécurisée, à condition qu’on l’emploie prudemment. Effectivement, toutes les connexions sont cryptées. De ce fait, aucune écoute occasionnelle d’autres appareils à proximité ne pourra y pénétrer. Par ailleurs, les appareils Bluetooth changent souvent les fréquences radios lors des appairages. Conséquemment, les invasions sont difficiles, voire même impossibles. D’autre part, les appareils offrent une large variété de paramètres. Or, cela permet à l’utilisateur de limiter les connexions Bluetooth.

Cependant, la technologie présente aussi un risque de sécurité. En fait, les pirates ont déjà pu déployer différentes attaques malveillantes qui utilisent le réseau. On peut citer par exemple « bluesnarfing »,  un pirate informatique qui peut détenir un accès autorisé aux informations sur un appareil Bluetooth. Cependant, pour une personne moyenne, la technologie sans fil ne présente pas de risque grave pour la sécurité. Surtout, si celui-ci est utilisé avec précautions : ne pas se connecter à des appareils Bluetooth inconnus, par exemple. Pour une sécurité maximale par ailleurs, il est recommandé de ne pas utiliser la technologie et s’assurer à ce qu’elle soit complètement désactivée. Néanmoins, il faut noter que tous les appareils connectés via Bluetooth sont sécurisés et protégés contre le piratage.

Les limites de la technologie

Malgré tous ses avantages, Bluetooth présente également quelques inconvénients. Premièrement, son utilisation peut épuiser rapidement la batterie des appareils mobiles sans fil comme les smartphones. Néanmoins, ce problème est aujourd’hui moins important car l’évolution de la technologie a non seulement amélioré Bluetooth mais aussi les batteries.

Deuxièmement, la portée de la technologie est assez faible, avec une distance moyenne d’environ 30 pieds seulement. En plus, celle-ci peut davantage diminuer à cause de différents obstacles comme les murs, les sols et les plafonds.

Troisièmement, l’appairage peut des fois être compliqué. C’est parce que celui-ci varie selon les appareils, les fabricants ainsi que d’autres facteurs déclenchants. Effectivement, les appareils sautent entre plusieurs fréquences des centaines de fois par seconde pour tenter une tentative de connexion. Ce phénomène se nomme « spectre à sauts de fréquence » et garantit à ce que les appareils ne soient pas piratés. En tout cas, pas par le biais du signal Bluetooth.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest