carte vitale numérique

Carte vitale numérique sur smartphone : une menace pour vos données ? Tout savoir

C’est officiel : la Carte Vitale numérique sera lancée dans toute la France en 2023 ! Sous forme d’application mobile, ce dispositif pourrait fortement simplifier les interactions entre patients et médecins. Toutefois, il pourrait aussi induire des risques de cybersécurité et un danger pour les données personnelles… découvrez tout ce que vous devez savoir.

Lancée en 1998, la Carte Vitale est devenue un élément incontournable du système de santé français. Toutefois, ce dispositif vieillissant requiert une modernisation et s’apprête à évoluer.

Depuis de nombreuses années, le gouvernement français et l’Assurance maladie envisagent le lancement d’une carte vitale numérique. Cette innovation est présentée comme une étape essentielle pour le « virage numérique en santé » au même titre que le Dossier Médical Partagé.

Le projet a été évoqué pour la première fois en 2019, mais a été repoussé à maintes reprises. Toutefois, un décret de loi publié le 28 décembre 2022 confirme que la « e-carte vitale » sera enfin lancée en 2023 dans toute la France.

Une carte vitale sous forme d’application mobile

La carte vitale numérique prendra la forme d’une application mobile dédiée, intitulée « apCV » (application Carte Vitale). Cet outil permettra d’accéder à tous les services de l’Assurance Maladie depuis son smartphone.

Vous pourrez notamment accéder à la facturation Sesam Vitale, et aux téléservices intégrés de l’assurance maladie obligatoire (AMO). De leur côté, les pharmaciens pourront consulter les dossiers pharmaceutiques des patients.

Par ailleurs, cette appli permettra de déléguer temporairement l’usage de sa carte vitale à un proche. Cette fonctionnalité pourra par exemple être utile aux grands-parents lorsqu’ils gardent les enfants.

La plateforme regroupera aussi des données, dont un identifiant unique regroupant le matricule INS (identité nationale de santé), et cinq caractéristiques de référence : nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance. Par la suite, les données des mutuelles seront aussi intégrées à l’application.

Cette application mobile sera disponible gratuitement sur le Play Store de Google et l’App Store d’Apple. Pour l’heure, le gouvernement n’a pas annoncé sa date de sortie.

À quoi sert la carte vitale numérique ?

Dans un communiqué publié en juillet 2022, l’Assurance maladie expliquait que le but principal de la carte vitale numérique est de « fluidifier les relations entre professionnels de santé et assurés ».

Elle offrira les mêmes fonctionnalités que la carte vitale physique, avec des avantages additionnels. Tout d’abord, il n’y aura plus de risque d’oublier sa carte puisqu’il suffira d’avoir son smartphone sur soi.

En outre, l’accès automatique au service de droit ADRi permettra des feuilles de soins plus fiables et sécurisés. Le risque d’erreurs et de rejets de factures sera réduit au minimum.

Ce dispositif permettra aussi aux pharmaciens d’accéder rapidement aux précédentes ordonnances. Ceci permettra d’éviter les erreurs de prescriptions, le risque d’allergies ou de contre-indications lors d’un changement d’établissement. L’appli permettra aussi de s’identifier à d’autres services de santé en toute sécurité.

Et à l’heure où le Covid-19 revient au galop, le format numérique « réduit fortement les risques de contamination manuportées ». En effet, à l’heure actuelle, un patient peut transmettre le virus à son médecin en lui tendant sa carte vitale. Le support physique n’est donc absolument pas adapté au domaine de la santé.

Comment utiliser la carte vitale numérique ?

comment utiliser carte vitale numérique

Lors de l’installation de l’application apCV, l’utilisateur devra télécharger sa photo et son justificatif d’identité. Il devra ensuite passer par la reconnaissance faciale pour comparer son gabarit biométrique avec la photo.

Après une consultation, le patient pourra utiliser sa carte vitale numérique de deux manières. La première consiste à utiliser le code QR affiché dans l’application mobile. Il suffira au médecin de scanner ce code pour accéder aux informations.

La seconde méthode est de poser son smartphone sur un lecteur NFC, à la manière d’un paiement sans contact. Il sera toutefois nécessaire que le médecin soit équipé.

Ces deux approches seront possibles, mais l’Assurance Maladie recommande d’opter pour le QR Code. Pour cause, de nombreux smartphones sont incompatibles NFC.

Comme vous pouvez le constater, l’utilisation est relativement facile. Notons qu’un mode d’emploi sera disponible sur le compte Ameli de chaque assuré.

Quels risques pour vos données personnelles ?

Toute technologie numérique introduit des risques de cybersécurité, et menace la confidentialité des données personnelles. Néanmoins, l’Assurance maladie tient à se montrer rassurante.

Selon l’institution, « l’application carte vitale offre le même niveau de sécurité que la carte physique, un niveau garanti par les pouvoirs publics ». Seules les données essentielles seront stockées, telles que le nom, le prénom, le sexe et l’organisme obligatoire de rattachement.

Conformément au RGPD, l’article R.161-33-18-I du décret confirme que les données biométriques nécessaires à l’authentification et l’activation de l’application seront détruites après 96 heures au maximum.

De plus, « seuls les agents des organismes gestionnaires de l’Assurance maladie obligatoire spécialement habilités à cette fin » auront accès à ces données.

En outre, la carte vitale numérique nécessitera une authentification à deux facteurs. L’utilisateur devra confirmer son identité via son smartphone, et entrer son code secret personnel.

La Carte Vitale est convoitée par les cybercriminels à des fins d’usurpation d’identité, et de nombreuses attaques de phishing sont recensées à l’heure actuelle. Heureusement, le système d’authentification de cette version numérique semble suffisamment robuste pour éliminer ce risque.

Bien évidemment, cette carte numérique ne sera pas obligatoire et ne remplacera pas la version physique. Il restera possible d’utiliser la carte vitale traditionnelle si vous ne voulez pas utiliser l’application, en cas de panne de lecteur ou d’oubli du smartphone.

carte vitale choix

Date de lancement

La carte vitale numérique sera déployée en 2023 dans toute la France. Toutefois, aucune date précise n’est annoncée pour le moment.

Précisons que l’application Carte Vitale a déjà été déployée progressivement en 2022, auprès de 8 caisses d’assurance maladie. Il s’agit des caisses Alpes-Maritimes, Bas-Rhin, Loire-Atlantique, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire, Sarthe et Seine-Maritime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest