Vidéo : ces QR Codes gravés dans le verre stockent vos données 5000 ans

Vidéo : ces QR Codes gravés dans le verre stockent vos données 5000 ans

Une startup allemande spécialisée dans les systèmes de stockage de données a développé une technologie révolutionnaire, des QR codes gravés dans le verre qui pourront stocker vos données jusqu’à 5 000 ans. La société évoque une percée sans précédent sur le marché du stockage de données.

Exploiter les qualités exceptionnelles de la céramique pour stocker les données

Cerabyte, une startup technologique allemande, a présenté une nouvelle solution de stockage de données lors de la dernière Storage Developer Conference à Fremont, en Californie. La technologie, baptisée Ceramic Nano Memory, consiste à graver les données sur un nouveau support de stockage constitué de nanocouches de céramique d’à peine 50 à 100 atomes d’épaisseur déposés sur une feuille de verre.

L’innovation se trouve principalement dans l’utilisation de nanocouches inorganiques pour stocker des informations. L’équipe explique avoir utilisé en l’occurrence des « nanocouches » de céramique comme support innovant pouvant être protégées contre « la plupart des menaces liées aux supports de stockage de données ». 

Pour l’écriture, Cérabyte dit utiliser un faisceau laser ou un faisceau de particules qui structure des matrices de données similaires aux codes QR. Sur le support gravé, les trous représentent des zéros binaires et la partie lisse représente des « uns ». La lecture des données peut être effectuée avec un équipement utilisant des techniques d’imagerie microscopique.

Cerabyte : une technologie de stockage résistante et durable

Selon Christian Pflaum, le fondateur de Cerabyte, cette nouvelle technologie de stockage résisterait aux incendies, aux inondations, aux surtensions électriques, aux chutes de température drastiques et à d’autres menaces. Ce qui pourrait en faire la solution de stockage à long terme idéale à l’avenir.

Sur son site Web, Cerabyte indique que cette technologie de stockage peut notamment supporter des températures extrêmes « de -273 °C à 300 °C ». La startup souligne par ailleurs que le support aura une durée de vie de plus de « plus de 5 000 ans ». En sachant également que les débits d’écriture et de lecture seront de l’ordre du Go/s, la technologie répond aux exigences de performances et de durabilité des data centers.

Pflaum explique également que sa startup a développé une technologie de lecture/écriture « à faible consommation » et peu coûteuse à gérer. L’équipe assure que ce système répond aussi aux exigences de coût des centres de données. Dans sa feuille de route, Cerabyte a mis en avant deux formats avec des densités de stockage sans précédent.

Cerabyte souligne vouloir augmenter la densité des données de Go/cm² à To/cm². Le premier format annoncé, le CeraMemory, sera disponible sous forme de cartouche avec des capacités allant de 10 Po à 100 Po (1 Po représentant 1 000 To) d’ici 2025 – 2030. Le deuxième, appelé CeraTape, devrait avoir une capacité allant jusqu’à 1 EB par bande.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *