ChatGPT est né de cette simple dispute autour d'un feu : découvrez l'histoire

ChatGPT : comment une dispute autour d’un feu a changé le destin de l’humanité 

Des journalistes du New York Times sont allés à la pêche aux informations pour remonter à la genèse du phénomène technologique ChatGPT. Et il semblerait que le chatbot le plus utilisé dans la sphère numérique soit né d’une dispute autour d’un feu. Voici le making-of du plus célèbre des chatbots.

La fête d’anniversaire d’Elon Musk, chapitre premier

Tout aurait commencé durant cette soirée de juillet 2015 organisée par la femme d’Elon Musk de l’époque, Talulah Riley. La fête organisée pour les 44 ans du boss de Tesla était prévue sur trois jours, mais l’histoire s’est déroulée dans la soirée du premier jour des festivités. Riley avait tout organisé dans un luxueux domaine viticole de Napa Valley, en Californie.

Durant ce premier soir, le couple accueillait une trentaine d’invités, parmi lesquels Larry Page, le directeur général de Google qui fait partie du cercle d’amis proches de Musk. À l’époque, le public commençait à avoir une idée concrète des capacités de l’IA. L’intelligence artificielle avait percé la conscience du public lorsqu’elle était utilisée par Google pour identifier les vidéos de chats sur YouTube.

Plus tard dans la soirée, après le dîner plus précisément, Musk et Page discutent IA autour du feu au bord de la piscine. La discussion vire à la dispute, ce qui a attiré l’attention des invités. La plupart se sont joint aux deux protagonistes pour assister à cet échange houleux. 

Les deux hommes se demandaient si l’intelligence artificielle finirait par élever l’humanité ou la détruire. Les journalistes du New York Times se sont entretenus avec deux personnes qui ont assisté à la discussion. Ces derniers expliquent que les Musk et Page avaient des visions totalement divergentes quant à l’avenir de l’IA

Une discussion houleuse sur l’avenir de l’IA

Pour Page, les humains finiront par fusionner avec des machines artificiellement intelligentes, rapportent les témoins. Ce serait sa vision de l’utopie numérique. Une vision qui va totalement à l’encontre de celle de Musk. Pour lui, si cela devait arriver, l’humanité est condamnée

En guise de réponse, Page aurait traité Musk de spéciste, raconte les invités aux journalistes du New York Times. Musk déclare plus tard qu’il s’est senti insulté et que les mots employés par son ami ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Les deux amis auraient été en froid après cette soirée.

Si Page en est visiblement resté là, Musk lui, n’en avait pas fini avec cette histoire d’IA. Il a d’ailleurs dîné avec Sam Altman et plusieurs chercheurs quelques semaines plus tard. C’était à l’hôtel Rosewood à Menlo Park, en Californie. Altman dirigeait à l’époque un incubateur technologique (YCombinator). Ce dîner a conduit à la création d’une startup baptisée OpenAI, soutenue par des sommités technologiques milliardaires comme Musk et Reid Hoffman (un capital risqueur américain). 

Protéger le monde de la vision de Larry Page

Dès la création d’OpenAI, Elon Musk s’est fixé un objectif au-delà des visées technologiques : protéger le monde de la vision de Page. Avec ChatGPT, OpenAI a pourtant transformé l’univers numérique et a fait découvrir au monde tout le potentiel de l’IA, mais aussi les risques inhérents à la technologie. 

Pour les invités de Musk présents à la fête de Napa Valley, cette dispute entre les deux hommes était prémonitoire. En effet, huit ans après cette soirée, La question de savoir si l’intelligence artificielle élèvera le monde ou le détruira (ou du moins l’endommagera gravement) est au cœur des débats. 

En plus des deux personnes ayant assisté à la fête d’anniversaire de Musk, le New York Times s’est aussi entretenu avec plus de 80 dirigeants d’entreprises technologiques, des scientifiques et des entrepreneurs qui se demandent encore si l’IA doit être contrôlée ou libérée.

Musk et Altman : rupture et naissance de ChatGPT

OpenAI a donc vu le jour en 2015. Trois ans plus tard, il y a eu une friction entre Musk et Altman. Musk aurait alors proposé de prendre les rênes de la startup, une proposition qu’Altman et les autres cofondateurs ont rejetée. Musk finit par quitter l’entreprise en février 2018. Altman en devient le président.

Musk qui a démissionné du conseil d’administration d’OpenAI, a expliqué la raison de son départ par un conflit d’intérêt avec les cofondateurs. Tesla, qui développait sa propre intelligence artificielle pour la conduite autonome, livre alors une guerre avec OpenAI pour recruter les meilleurs talents

Sans l’appui financier de Musk, OpenAI est en difficulté, mais en 2019, Microsoft lui injecte 1 milliards de dollars. En plus du soutien financier, OpenAI profitera désormais des expertises technologiques de Microsoft. Ensemble, ils ont construit un superordinateur pour former des modèles massifs qui ont finalement permis la création du chatbot ChatGPT, un succès que Musk semble mépriser. 

Sam Altman lui-même évoque une guerre d’égos dans cette histoire. « Plus les gens sont orientés dans la même direction, plus les désaccords sont controversés. Vous voyez cela dans les sectes et les ordres religieux. Il y a des combats acharnés entre les personnes les plus proches », déclare-t-il. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *