Data Center : la Chine lance son premier GPU 7nm pour défier Nvidia et AMD

Shanghai Tianshu Zhixin Semiconductor Co. Ltd., plus connue sous le nom de Tianshu Zhixin, a annoncé que son GPGPU Big Island (BI) a vu le jour. La BI est présentée comme le premier GPGPU domestique de Chine conçu pour les applications d’IA, de HPC et d’autres secteurs comme l’éducation, la médecine et la sécurité.

Une commercialisation prévue pour cette année

La BI contient 24 milliards de transistors. Elle est basée sur une architecture GPU faite maison. La puce est construite avec le nœud de processus de pointe 7 nm et le conditionnement 2.5D CoWoS (puce sur wafer sur substrat). Tianshu Zhixin n’a pas révélé qui est derrière la production de la BI. Cependant, la description du nœud coïncide avec l’un des processus de fabrication de TSMC.

Tianshu Zhixin a commencé le développement de sa puce BI en 2018 pour la finaliser en mai 2020. Elle aurait déjà dû lancer une production de masse si elle veut atteindre son objectif de commercialisation de la puce cette année.

Deux fois les performances avec la BI

La solution de BI fournirait deux fois les performances des produits grand public existants sur le marché. Ceci, tout en offrant un rapport performances / coût très attrayant. BI prend en charge une pléthore de formats à virgule flottante, notamment FP32, FP16, BF16, INT32, INT16 et INT8. Et encore, ce n’est là qu’un aperçu.

Tianshu Zhixin ne dévoile que peu d’information sur les performances de la BI. Néanmoins, la société a évoqué des performances allant jusqu’à 147 TFLOPS pour le FP16. À titre de comparaison, le Nvidia A100 et l’AMD Instinct MI100 offrent respectivement des performances FP16 jusqu’à 77,97 TFLOPS et 184,6 TFLOPS. Notez cependant que l’A100 de Nvidia possède également des cœurs Tensor qui peuvent faire 312 TFLOPS FP16 (624 TFLOPS avec parcimonie).