coinbase blackrock

Coinbase signe un contrat avec BlackRock : le Bitcoin entre les griffes de Wall Street ?

Coinbase a noué un partenariat avec BlackRock, afin d’attirer les investissements des institutions financières dans la cryptomonnaie. Si ce deal peut sauver Coinbase de la faillite, il risque aussi de permettre à Wall Street d’étendre son influence au monde des crypto…

La plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase compte parmi les principales victimes de l’effondrement du Bitcoin. Depuis le début de 2022, le prix du BTC a plongé de 65%.

Ce mardi 9 août 2022, Coinbase a dévoilé ses résultats financiers désastreux pour le deuxième trimestre. Au total, la firme enregistre une perte de plus d’un milliard de dollars et n’atteint pas les prévisions des analystes. Alors qu’un chiffre d’affaires de 832,2 millions de dollars était attendu, les revenus se limitent à 808,3 millions de dollars.

Ceci représente une baisse de 64%, en grande partie liée à la fuite des investisseurs du marché des crypto. Dans une lettre, Coinbase explique que « le deuxième trimestre était un test de durabilité pour les entreprises de crypto et un trimestre complexe en général ».

Selon elle « les mouvements spectaculaires du marché ont impacté le comportement des utilisateurs et le volume de trading, ce qui a impacté les revenus de transaction, mais a aussi mis en valeur la force de notre programme de gestion des risques ».

Face à ce « crypto winter », Coinbase a cessé tout recrutement et licencié 18% de ses employés. La firme a aussi réduit ses dépenses en publicité, et cherche à attirer de nouveaux utilisateurs sans payer. Elle a également réduit ses prévisions de dépenses en technologie et développement. Le cours de l’action Coinbase a chuté de 18% suite à l’annonce de ces résultats.

Pourtant, quelques jours auparavant, l’action avait connu une hausse de près de 30%. Ce regain de tension était notamment lié au récent rebond des cryptomonnaies, comme l’Ethereum qui a augmenté de 8% la semaine dernière.

Un deal avec BlackRock pour attirer la finance

Afin de remonter la pente, Coinbase a également noué un partenariat avec BlackRock : le sombre géant de Wall Street qui gérait plus de 10 billions de dollars d’actifs à la fin de l’année dernière.

Dans un billet de blog publié le 4 août, les cadres Brett Teipaul et Greg Tusar de Coinbase annoncent que ce partenariat va permettre aux investisseurs institutionnels de BlackRock d’échanger du Bitcoin via le service Coinbase Prime.

Il s’agit selon eux d’un « cap excitant » pour la plateforme, et les deux cadres se disent « honorés de nouer un partenariat avec un leader industriel » et ajoutent qu’ils comptent continuer à progresser vers le but de Coinbase de « fournir un meilleur accès et une transparence au monde de la crypto ».

Malgré le crash des cryptomonnaies, beaucoup d’entreprises financières croient toujours au potentiel de ces devises numériques et tiennent à maintenir une présence sur le marché du Bitcoin. Ce partenariat avec Blackrock va permettre à Coinbase d’accroître sa crédibilité aux yeux de ces investisseurs.

Toutefois, BlackRock incarne aussi une entité sinistre aux nombreuses controverses. À travers ce partenariat, on peut craindre que Coinbase ait livré le monde décentralisé des cryptomonnaies aux magnats de la finance de Wall Street…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest