Compte WhatsApp piraté : voici ce qu’il faut faire

Plus qu’un simple service de messagerie, Whatsapp regorge d’autres fonctionnalités le rendant indispensable pour la communication à l’ère numérique. Acquis en 2009 par Meta, le service propose un chiffrement de bout en bout et permet des appels internationaux. Dans cette situation, il est normal qu’un compte WhatsApp piraté bouleverse le quotidien des utilisateurs. 

Considérée comme l’une des applications les plus populaires au monde, WhatsApp a séduit les internautes grâce à son service de messagerie gratuite. L’application risque même de remplacer les SMS sachant qu’elle ne présente pas de limite de caractères. En réalité, cette limite se situe à 65 000 caractères, ce qui donne une marge importante aux utilisateurs. Ces derniers n’ont pas besoin de créer un compte pour l’utiliser, un numéro de téléphone suffit pour accéder au service.

Ces atouts ont séduit des millions d’utilisateurs à travers le monde. Malheureusement, WhatsApp se trouve également dans les viseurs des pirates à cause de ce succès. Pourtant, une intrusion sur la messagerie permet aux malfaiteurs d’accéder à des données sensibles. Voici comment faire lorsqu’un compte WhatsApp est piraté.

  • Nous recommandons NordPass

Créer un mot de passe fort un jeu d’enfant grâce au générateur de mots de passe intégré de NordPass. Le meilleur gestionnaire de mots de passe du marché aide les utilisateurs à fournir des combinaisons inviolables pour les hackers. 

Les signes qu’un compte WhatsApp a été piraté

Le service de messagerie est devenu une cible privilégiée des hackers en raison de sa popularité. Reconnaître les signes d’un piratage rapidement permet aux utilisateurs de prendre les mesures qui s’imposent et limiter les dégâts. Voici les signes qui doivent les alerter :

Accès impossible au compte

Certains utilisateurs ne font pas attention aux notifications envoyées par la messagerie. Pourtant, il s’agissait de l’envoi d’un code d’authentification. Il est important de rester en alerte face à ce type de message puisque cela signifie qu’un autre appareil veut se connecter au même compte. Si l’initiative ne provient pas du propriétaire, il s’agit sûrement d’une intrusion.

Activités inhabituelles

La réception de messages provenant d’inconnus est un autre signe de piratage. Pourtant, ces personnes ne figurent pas dans la liste de contacts. Les messages n’ont rien à voir avec l’activité du propriétaire.

Dans cette situation, une vérification des messages envoyés s’impose. Si plusieurs messages ne sont pas du fait du propriétaire du compte, cela signifie qu’il a subi un piratage.

Enfin, la réception de plusieurs notifications de changements de mot de passe signifie que le pirate tente de prendre le contrôle du compte.

Autres appareils connectés au compte

Pour vérifier cette hypothèse, le propriétaire doit d’abord ouvrir l’application et cliquer sur les trois points verticaux en haut à droite de son écran. L’option « Appareils connectés » s’affiche. Si des appareils inconnus sont répertoriés, le compte a sûrement été piraté.

Que faire en cas de compte WhatsApp piraté ?

Le propriétaire possède encore plusieurs marges de manœuvre s’il peut accéder à son compte. Le changement de mot de passe représente la première mesure. Cette action déconnecte automatiquement les autres appareils.

Si l’accès au compte n’est plus possible, il reste encore l’option « mot de passe oublié » pour recevoir un lien de réinitialisation par mail. Cependant, cette démarche ne fonctionne pas si le pirate a déjà modifié cette information.

Dans cette situation, la solution de dernier recours consiste à appeler le centre d’aide de la messagerie.

Sinon, la suppression du compte demeure le meilleur moyen de faire bloc à un piratage. Elle permet de déconnecter tous les appareils connectés au numéro. Pour cela, l’utilisateur doit ensuite accéder à l’option « compte », dans « Paramètres ». Il faut saisir le numéro du mobile qui se trouve dans « supprimer mon compte » puis confirmer l’action.

Rappelons que cette démarche fonctionne uniquement si le propriétaire peut encore accéder à son compte.

Enfin, la dernière étape consiste à informer tous les contacts du piratage. Pour cause, les pirates usurpent l’identité de la victime pour demander de l’argent à ses contacts.

Comment renforcer la sécurité du compte ?

Il suffit d’adopter quelques mesures de sécurité et bonnes pratiques pour se prémunir d’un compte WhatsApp piraté.

Bloquer les contacts inconnus pour diminuer les risques que le WhatsApp soit piraté

Les escrocs se servent généralement de WhatsApp pour commercialiser des produits douteux. D’autres y partagent des liens de phishing. Ils peuvent même spammer un groupe de discussion. C’est pourquoi il est préférable de bloquer les contacts inconnus. Il en est de même pour les groupes où des spammeurs sévissent. Il est préférable de les quitter.

Activer la vérification en deux étapes

Cette méthode rend impossible l’accès au compte. Pour l’activer, il faut se rendre dans « Paramètres », puis « Compte ». L’option « Vérification en deux étapes » s’y trouve. WhatsApp demande à l’utilisateur de renseigner un code PIN à 6 chiffres.

En cas de conversations professionnelles sensibles, l’utilisateur peut également activer la fonction de disparition des messages. Par ailleurs, la possibilité de personnalisation des paramètres de confidentialité représente une autre option pour renforcer la sécurité du compte.

Utiliser un gestionnaire de mots de passe

Bien que l’application de messagerie instantanée ne requière pas l’usage d’un mot de passe, l’utilité du gestionnaire de mots de passe reste pertinente. Pour cause, les pirates peuvent lire les messages et accéder à la liste de contacts.

La victime du piratage peut échanger des informations professionnelles sensibles, des adresses e-mail, des logiciels de bureau, etc. Ces outils demandent à leur tour des mots de passe. S’ils sont faibles, les hackers n’auront aucune difficulté à les déchiffrer.

D’où la nécessité d’utiliser le meilleur gestionnaire de mots de passe du marché. Des solutions comme NordPass sont capables de créer un mot de passe à la demande, selon les critères imposés par le site. L’outil stocke ensuite cette information dans un espace crypté. Ainsi, l’utilisateur peut faire l’impasse sur la mémorisation.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *