CyrusOne, l’entreprise de data center étudie toutes les possibilités de vente

CyrusOne est un organisme qui opère dans l’univers des data centers. Sa valeur en bourse, ce 28 septembre, est estimée à environ 9 milliards de dollars. Des sources proches du dossier ont révéler que l’entité envisageait une vente et que cette initiative figurerait dans la stratégie CyrusOne.

Focus sur le partenariat CyrusOne et Morgan Stanley

La société collabore avec l’établissement bancaire Morgan Stanley. En effet, celle-ci a besoin d’entrevoir les solutions qu’il lui est possible d’adopter, notamment suite à la pression exercée par de nombreux investisseurs. A titre de rappel, les performances de CyrusOne sur le plan financier sont loin de les satisfaire. Cette situation a nécessairement un impact sur les actions de l’entreprise qui tendent vers le bas depuis le début de l’année 2021. Fort heureusement, celles-ci affichent une hausse de 16 % par rapport au S&P 500.

Rien ne garantit toutefois qu’un accord fasse suite aux délibérations actuelles. Si chez CyrusOne, le mandataire n’a pas immédiatement riposté en commentaire, chez Morgan Stanley, on observe un refus catégorie de commenter de la part du porte-parole. Par ailleurs, on sait aux dernières nouvelles, que le cours de l’action a augmenté de 7 % alors qu’une forte baisse a été remarquée sur le marché en général.

CyrusOne à la traîne par rapport aux autres opérateurs de data centers

Qui est CyrusOne ? Il s’agit d’une société qui gère une cinquantaine de data centers à travers le monde. Basée à Dallas, l’entreprise sous-traite la gestion de ses données à des opérateurs de cloud computing.

CyrusOne n’entrevoit aucun échange en matière d’Internet. Cette absence de croissance est susceptible de le pénaliser. En effet, selon Morningstar, les data centers n’affichant pas d’avantages concurrentiels pourraient vite devenir « plus banalisés ».

En termes de rendement, celui des actionnaires de l’entreprise est de 26,2 %. Ce chiffre correspond au rendement moyen des trois dernières années. Comparé aux opérateurs concurrents, cette performance est minime. L’entreprise observe un retard par rapport à l’indice S&P 500 qui, pour information, a pu générer 61,1 %.

On pourra, à ce titre, citer QTS Realty Trust qui a été vendue pour 10 milliards de dollars à Blackstone cette année. Sur la même période, cet organisme a pu empocher 98 %. On notera que cette entreprise a fait appel aux conseils de Morgan Stanley et Jefferies LLC un peu plus tôt. Pour les fonds immobilier, les actifs des data centers présentent un intérêt considérable. Selon les analystes, ces derniers ont plus de valeur sur le marché privé, et non sur le marché public.

Sources & crédits Source : reuters - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest