Data Center Ukraine

Ce Data Center créé par l’UE va prouver les crimes de guerre en Ukraine

Le Data Center en Ukraine créé par l’UE est une initiative innovante pour rassembler et analyser les preuves des crimes commis depuis l’invasion russe. Alors que la guerre en Ukraine perdure, des conséquences économiques potentiellement graves ont affecté les fournisseurs de centres de données.

Depuis 2014, la guerre en Ukraine a causé des pertes humaines et économiques considérables. Face à cette situation, l’Union européenne a décidé d’agir en créant un Data Center innovant. Ce Data Center en Ukraine rassemble et analyse les preuves des crimes commis depuis l’invasion russe. 

Cette initiative est un pas important dans la lutte contre les crimes internationaux et peut contribuer à rendre justice aux victimes en Ukraine. Cependant, la guerre en Ukraine a également des impacts mondiaux sur les centres de données, avec des répercussions économiques potentiellement graves.

Un Data Center innovant pour l’Ukraine

Ce centre de données innovant stockera des preuves numériques. Les procureurs des États membres de l’UE, la Grande-Bretagne, les États-Unis et d’autres pays seront représentés. L’objectif est de rendre les enquêtes plus rapides et nombreuses et de poursuivre les crimes en Ukraine. Le Data Center en Ukraine créé par l’UE collaborera avec le bureau d’Eurojust spécialement créé pour la lutte contre les crimes internationaux. 

Selon Ladislav Hamran, président d’Eurojust, ce nouveau Data Center sera “pleinement opérationnel d’ici l’été de cette année”

L’Union européenne affiche son dévouement à combattre les infractions internationales à travers cette initiative. Elle peut être un pas important vers la justice pour les victimes des crimes en Ukraine. Les appels pour la création d’un tribunal indépendant pour poursuivre les crimes d’agressions commises par la Russie se multiplient.

Guerre en Ukraine : quel impact sur les Data Center?

Avant la guerre, l’Ukraine avait plus d’une cinquantaine de Data Center et environ 40 fournisseurs locaux. Même si de nombreux Datas Centers sont hors ligne, certains sont quand même restés en activité malgré la guerre. Cela est dû aux efforts des ingénieurs réseau. 

La guerre a également eu des impacts mondiaux sur les centres de données. La connectivité internet a déjà été affectée en Iran. De même que les opérateurs polonais et tchèques soutiennent l’exploitation des réseaux mobiles en Ukraine.

Par ailleurs, une hausse des coûts de l’énergie de 200 % en 2021 en Europe impacte sévèrement les Data Center européens. De même, la pénurie de gaz naturel et les pannes nucléaires accentuent également la pression sur les prix de l’électricité. 

Les coûts de construction des Data Center augmenteront probablement en raison de l’inflation et des perturbations de l’approvisionnement en matériaux. Les fournisseurs de centres de données pourraient reporter leurs expansions en raison des coûts énergétiques plus élevés.

La sécurité est au centre des préoccupations concernant les conséquences du conflit actuel, comme en témoigne l’analyse publiée récemment par 451 Research. Selon cette étude, les centres de données devront renforcer leurs mesures de protection contre les cyberattaques pour minimiser les risques potentiels. En effet, des attaques type déni de service distribué, ainsi que d’autres vulnérabilités, pourraient survenir et nécessiter une attention particulière.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *