L’UE encourage les data centers à transiter vers le refroidissement liquide

Ce 14 juillet 2021, la commission européenne dévoile le projet Fit-for-55. Traitant de la réduction de carbone, celui-ci devrait pousser les data centers à s’engager dans l’adoption de solutions de refroidissement liquide. Selon l’UE, la date butoir pour la mise en œuvre du projet est en 2026. Néanmoins, des premiers tests seront réalisés en 2023.

L’informatique figure dans le top 8 des industries productrices de carbone dans le monde. C’est ce que Sam Lin évoque lors d’une conférence sur la diminution de l’empreinte carbone. A la fois partenaire et fondateur de l’équipe Changement climatique et durabilité de KPMG, celui-ci souligne en particulier le cloud.

A quoi consiste le refroidissement liquide ?

On notera qu’à ce jour, une multitude d’acteurs opérant dans le secteur des data centers ont appliqué le refroidissement liquide au niveau de leur infrastructure. Cette pratique consiste effectivement à immerger tout le système de serveur dans un liquide de refroidissement particulier et non-conducteur. Visiblement, les effets de cette manœuvre n’ont pas été aussi évidents notamment dans la construction de centre de traitement de données. Toutefois, depuis que Microsoft et Alibaba l’adoptent dans leurs systèmes respectifs, c’est devenu une tendance à suivre.

Une alternative à la solution de refroidissement classique

Depuis toujours, la méthode de la plaque froide a toujours été privilégiée sous prétexte de réduire les coûts relatifs aux dommages matériels. D’après un cadre de Kaori Heat Treatment, un expert du refroidissement liquide, un problème de fuite a cependant été repéré. Ce n’est pourtant pas le cas avec les solutions de refroidissement liquide immersif.

Actuellement, l’Union européenne fait pression sur les entreprises qui continuent à produire du carbone en masse. Pour ne pas subir ces augmentations des tarifs, les opérateurs de data centers sont contraints de mettre en pratique le refroidissement liquide. Ce choix est incontournable s’ils souhaitent rester rentables sur le marché.

Sources & crédits Source : digitimes - Crédit :

Pin It on Pinterest