Les dépenses des services cloud atteignent un tout autre niveau en Asie-Pacifique

Le dernier trimestre a été marqué par une hausse des charges liées au service cloud en région APAC. Ces dépenses ont, en effet, représenté 84 % des charges destinées aux services commerciaux et informatiques.

Les charges dans le secteur commercial et informatique ont affiché une hausse au troisième trimestre 2021 dans la région APAC. Cela a démontré un dépassement des services traditionnels par les services cloud.

Un trimestre exceptionnel pour la région APAC

Un cabinet d’études appellé « Information Services Group » a pu déterminer le montant annuel des contrats en ce qui concerne les « as-a-services » fondés sur le cloud. Récemment estimée à 5 millions de dollars, cette valeur a accru de 62 % (glissement naturel) et 5 % (glissement trimestriel). Cela a abouti à un record d’un montant de 3,1 milliards de dollars.

Toujours d’après cette étude, la place des services cloud équivaut à 84 % des dépenses en services commerciaux et informatiques en Asie-Pacifique. De toutes les régions du monde, il s’agit de la part la plus élevée pour le précédent trimestre.

Du côté des services gérés traditionnels, ces derniers ont observé une augmentation de 53 %. Notons que ce chiffre est en glissement annuel, ce qui peut être valorisé à 575 millions de dollars. Bien sûr, cela est 40 % moindre face aux prouesses réalisées au deuxième trimestre. Le rapport évoque, à ce titre, 929 millions de dollars lors de ce second trimestre.

Ainsi, sur une période, le marché aurait frôlé 3,6 milliards de dollars. Quoiqu’une baisse de 6 % par trimestre ait été enregistrée, cela représente un bond de 60 % comparé à l’année dernière.

Scott Bertsch, responsable régional du cabinet d’analyste APAC affirme que les taux de croissance sont meilleurs ce trimestre. Du moins, c’est l’un des meilleurs taux depuis 2014, où ISG entreprend des mesures sur le cloud computing.

Cette nette amélioration est le résultat de la croissance de la demande en service cloud. Certes, les services gérés traditionnels ont pu atteindre un certain niveau suite à la crise sanitaire mondiale. Toutefois, il n’a pas pu stabiliser ce niveau en deux trimestres successifs.

Focus sur les avancées des autres services informatiques dans l’APAC

A part le cloud qui a fait un pas énorme, le service SaaS des logiciels a aussi connu une hausse. Cette dernière est de 69 % en glissement annuel puis 18 % en glissement trimestriel. Le recod atteint s’est alors chiffré à 407 millions de dollars.

Du côté de l’infrastructure en service ou IaaS, un bond de 60 % en glissement annuel a été enregistré contre 3 % au trimestre. Cela correspond à une somme de 2,7 milliards de dollars qui constitue également un tout nouveau record.

Ce n’est pas terminé. L’externalisation informatique (ITO) et celle des processus métier (BPO) ont respectivement accru de 29 % et 178 % à l’année. Sur une période trimestrielle, ces deux secteurs ont affiché une hausse de 51 % et 18 %. Cela correspond à 405 millions de dollars pour l’ITO et 170 millions de dollars pour le BPO.

Sources & crédits Source : reseller - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest