Data Center : les dépenses d’Amazon, Google et Microsoft explosent face au COVID-19

La pandémie mondiale de COVID-19 a entraîné des augmentations massives des dépenses dans les Data Centers des plus grands opérateurs du monde, ceux dirigés par Amazon, Google, Facebook et Microsoft. Ces Data Centers ont dépensé un montant record de 37 milliards de dollars au troisième trimestre de 2020, des dépenses stimulées par des modèles commerciaux qui ont réellement profité de la pandémie du Covid-19.

Des demandes de service cloud toujours en croissance

La pandémie de COVID-19 n’a pas encore ralenti les dépenses d’investissement des plus grands acteurs du cloud. Ceux-ci continuent de dépenser des milliards chaque trimestre dans les Data Centers alors que la demande de services cloud a grimpé depuis le début de la pandémie au début de 2020. Plus de 80% des revenus générés par les 20 principaux opérateurs de data center hyperscale proviennent du cloud, des services numériques et des ventes en ligne. Tous ont connu des augmentations liées au COVID-19, selon Synergy.

Comme prévu, les opérateurs à grande échelle n’ont pas eu de difficulté à résister à la tempête pandémique. Leurs revenus et Capex ont tous deux augmenté à deux chiffres cette année, ce qui s’est traduit par une forte croissance des dépenses consacrées aux Data Centers, en hausse de 18% par rapport à 2019.

Des investissements affectés à la construction, à l’expansion et à l’équipement

Amazon, Facebook, Google et Microsoft continuent de montrer la voie en termes de dépenses Capex sur les Data Centers, suivis par Apple, Alibaba et Tencent. La majorité des 37 milliards de dollars dépensés au troisième trimestre de 2020 a été consacrée à la construction, à l’expansion et à l’équipement de data centers massifs.

Synergy analyse l’empreinte des Capex et des Data Centers des 20 plus grandes entreprises de services cloud et Internet du monde. Au total, les 20 entreprises ont généré 1,1 billion de dollars de revenus au cours des trois premiers trimestres de 2020, en hausse de 15% d’une année sur l’autre.

Une empreinte Capex de plus en plus grande

Au fur et à mesure que ces entreprises se renforcent, elles ont besoin d’une empreinte de plus en plus grande de Data Centers pour soutenir leurs activités numériques en pleine expansion. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises de l’écosystème des Data Centers qui peuvent suivre le sillage des opérateurs hyperscale.

Les data centers modernes à grande échelle hébergent des dizaines de milliers de serveurs et d’autres produits informatiques critiques tels que le stockage, les réseaux et les systèmes d’alimentation. Au troisième trimestre 2020, le nombre de Data Centers hyperscale dans le monde atteignait 573.

Une croissance à long terme forte et régulière

Les dépenses totales en Capex consacrées aux Data Centers de ces 20 sociétés hyperscale leaders du marché ont grimpé à près de 100 milliards de dollars au cours des trois premiers trimestres de 2020, soit une augmentation de 16% sur un an.

La tendance à plus long terme reste celle d’une croissance forte et régulière, dont de nombreuses entreprises de l’écosystème des Data Centers bénéficieront.