développeur BI

Développeur BI : la fiche métier complète

Le poste de développeur BI (business intelligence) est un véritable pilier dans le bon fonctionnement d’une application. Ce professionnel apporte ainsi une contribution considérable pour une entreprise.

Le secteur de la haute technologie est en plein essor. Désormais, toutes les entreprises optent pour la numérisation des données. Et la majorité des services s’appuie sur ce concept. Un développeur BI (business intelligence) sera alors un agent de référence pour atteindre cet objectif. C’est un métier d’avenir qui promet une évolution de carrière florissante.

Développeur BI : quelles sont ses fonctions ?

Développement des applications

Tout commence par la conception d’une application quelconque. Bien sûr, cette dernière devrait répondre aux attentes de l’entreprise en question.

Le développeur BI crée alors une application pour faciliter les tâches dans la société. Dans la majorité des cas, ces logiciels sont des outils de créations de rapports. Il assure aussi la gestion des plateformes d’analyses d’informations. Ici, l’objectif est d’améliorer la stratégie de l’entreprise pour faire face à la concurrence.

Par ailleurs, le développeur BI sera amené à la réalisation d’outils d’analyse comme les cubes OLAP. Ces derniers sont les références pour une étude des données en ligne. Dans certains cas, le professionnel collabore avec d’autres agents pour visualiser un projet en cours. Il pourra aussi rédiger les rapports adéquats pour assurer le suivi des activités.

Le langage informatique figure parmi les compétences du développeur BI, il devra alors écrire des données JAVA et des requêtes SQL.

Analyse technique

Cette fonction se concentre principalement sur les besoins de l’entreprise. Le développeur BI étudie alors les cahiers de charges, afin d’en établir les requêtes urgentes. Il peut aussi les hiérarchiser par ordre de priorité. Les mesures prises se feront ensuite en fonction des résultats de l’analyse technique.

Maintenance des applications

Le développeur BI assure le bon fonctionnement des applications qu’il a créé durant ses missions. Il corrige alors les erreurs éventuelles.

En outre, le développeur BI se charge aussi de la mise à jour des documentations techniques. En effet, l’entreprise doit s’adapter aux normes existantes. Elle doit avoir un programme performant pour rester compétitive sur le marché.

Par ailleurs, le bon fonctionnement des applications passe par des tests et des évaluations périodiques. C’est une mission de base du développeur BI. Il apportera des améliorations en cas de défaillance.

développeur applications
développeur BI

Quelles sont les activités d’un développeur BI ?

Le développeur BI œuvre le plus souvent dans une entreprise. Cependant, il pourra aussi se lancer vers une activité indépendante. Mais dans tous les cas, il sera toujours en contact avec les bénéficiaires.

Il intégrera une « équipe client », centré sur la répartition des tâches. Les applications permettent alors d’encadrer les fonctions de chaque collaborateur avec plus de précisions. Dans certains cas, le développeur BI prend les attributions d’un chef de projet dans l’équipe client. Sinon, il sera sous la supervision du directeur d’agence.

Le développeur BI assure aussi la rapidité des opérations. Cette deuxième activité se concentre davantage sur le service marketing d’une société. Pour attirer et fidéliser les clients, le professionnel se charge de la résolution des problématiques de délai et de la performance des campagnes de promotion. Il se basera sur l’analyse des données existantes afin d’établir une stratégie tangible.

Certains développeurs BI expérimentés s’orientent vers une activité indépendante. Cette voie exige alors des tâches supplémentaires. Ici, on pourra citer la gestion d’entreprise et aussi la prospection. Mais il pourra collaborer avec des experts en marketing pour alléger les charges.

Les collaborateurs d’un développeur BI

Certes, le développeur BI dispose des capacités nécessaires pour assurer ses fonctions et activités. Toutefois, il sera amené à collaborer avec d’autres professionnels pour garantir le bon déroulement des tâches dans une entreprise.

Les chefs de projets BI et les directeurs techniques sont les supérieurs hiérarchiques d’un développeur BI. Ils se chargent du suivi et des encadrements de l’agent en question. Ce sont des membres importants dans la prise de décision au sein d’une entreprise. Cette coopération est essentielle lors de la mise en place d’une nouvelle stratégie.

Dans les entreprises les plus réputées, le développeur BI collabore avec les services de recherches, de développements et d’étude informatique. Ces branches s’associent pour concevoir la meilleure application possible. Elles peuvent alors émettre un avis objectif en vue d’une amélioration. Dans certains cas, ces services communiquent aussi des critiques constructives pour arriver à une entente entre les différentes parties prenantes.

développeur BI

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Souvent, un développeur BI œuvre dans le domaine de la vente et du marketing. Effectivement, les applications créées contribuent au suivi des données, au renforcement des prospections et à l’élaboration de stratégies efficaces.

Cependant, le développeur BI pourra exercer dans le service financier d’une entreprise. Ici, il prendra en charge l’analyse des données afin d’améliorer la rentabilité. Il pourra aussi optimiser les stratégies en cours pour une meilleure approche. D’un autre point de vue, le développeur BI se concentrera sur la rapidité des transactions pour avoir des résultats tangibles en temps réel.

Et récemment, certains professionnels BI se sont orientés vers la gestion des données dans le cloud. Ces espaces de stockages virtuels sont devenus courants pour beaucoup d’entreprises. Le développeur assure la confidentialité des informations et leur sécurité. Dans cette tâche, les agents BI collaborent avec des experts de la cybersécurité.

Devenir développeur BI : quelles sont les études nécessaires ?

Les formations de bases

Comme la majorité des professionnels, un baccalauréat est indispensable pour continuer vers les études supérieures. L’intéressé doit ensuite se concentrer sur la branche de l’informatique pour ses premiers pas dans le secteur du développement BI.

Un diplôme bac + 2 en informatique ou en télécommunication permet d’accéder à un poste de développeur BI. Cependant, il faut compenser des compétences sur des domaines en accord avec la high-tech. Les recruteurs recommandent aussi d’avoir des expériences tangibles. Le candidat devrait exercer dans cette branche durant au moins 3 ans.

Par ailleurs, il est conseillé d’avoir une licence professionnelle spécialisée en informatique pour augmenter ses chances. En effet, c’est le standard des embauches actuelles. Toutefois, des compétences spécifiques sont toujours souhaitées.

Les entreprises les plus réputées privilégient les candidats avec un bac + 5. Il s’agit alors d’un niveau master, spécialisé en informatique. Le domaine de la télécommunication et des réseaux seront acceptés. Les diplômes des écoles d’ingénieurs (bac + 5) sont aussi très prisés par les multinationales. Dans ce cas de figure, plusieurs profils sont susceptibles d’intéresser les recruteurs. L’informatique générale, la télécommunication ou tout simplement la gestion des données.

Un bac + 5 avec des stages professionnels dans des entreprises de la haute technologie serait alors le candidat idéal. Néanmoins, il existe toujours certaines aptitudes pour convaincre les recruteurs.

Les atouts

Des certifications professionnelles sont obligatoires pour exercer en tant que développeur BI. La compréhension de l’outil ETL est la référence. En alternative, l’intéressé pourra se concentrer sur d’autres outils d’architectures similaires.

Certains langages informatiques sont aussi de mise. Dans cette catégorie, on peut citer le SQL et le JAVA. Cependant, la connaissance de plusieurs langages améliore la chance d’embauche.

Les compétences nécessaires

Pour commencer, un développeur BI devrait avoir une expérience confirmée dans ce domaine. Effectivement, cette compétence est indispensable pour les entreprises de renommée mondiale. En alternative, l’intéressé devra prouver une aptitude en tant que scientifique des datas.

La gestion des données fait partie des savoir-faire de base. Cette catégorie concerne l’entreposage des informations et l’exploration de ces dernières. Il faut aussi maîtriser les systèmes de traitement en ligne.

Par ailleurs, l’utilisation des outils de conception de stratégie sera de mise durant les fonctions d’un développeur BI.

Et pour terminer, la maîtrise du SQL est obligatoire. Cette compétence prend en charge les requêtes SQL, le signalement de serveur et l’intégration.

Certaines habiletés sont facultatives, mais pourraient augmenter les chances de réussite. Ici, on peut citer :

  • La cybersécurité et les domaines correspondants
  • Le développement web classique
  • Et la connaissance en rédaction

Les aptitudes d’un développeur BI

Autonomie

Le développeur BI est souvent seul dans l’exécution de ses tâches. Cependant, il sera épaulé par ses supérieurs hiérarchiques. Mais ces derniers assurent juste le suivi des activités.

Aptitude relationnelle

C’est un des fondamentaux du développement BI. En effet, le développeur devrait avoir un esprit d’équipe optimal. La conception d’une application de gestion de donnée ou autres branches de la BI nécessite des collaborations étroites pour fournir des résultats positifs.

Esprit d’analyse objectif

Les fonctions d’un développeur BI tournent autour de l’analyse des données. Un esprit critique, pragmatique et objectif permet alors de déceler les failles dans les informations.

Réactivité, polyvalence et capacité d’adaptation

Ces aptitudes sont exigées, surtout dans les entreprises les plus réputées. Effectivement, les données sont d’une importance optimale et la rapidité sera de mise. De plus, le développeur BI sera amené à œuvrer sur différents types d’informations.

Développeur BI : focus sur la rémunération

En moyenne, un développeur BI gagne 3542 euros mensuels, 42 499 euros à l’année ou encore 23,35 euros par heure.

Les débutants dans le secteur ont un salaire de 3125 euros par mois, soit 37 500 euros par an. Les plus expérimentés peuvent gagner jusqu’à 4583 euros mensuels ou 55 000 euros annuels.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *