Photo downloaded from www.wimklerkx.nl under Creative Commons License Copyright remains with Author: Wim Klerkx, [email protected] IN21-20 A tape robot for storage of and access to large quantities of data accessible via the internet. This robot is at CERN, physics experiments generate so much data that just the ability to process it was one of the main challenges to overcome when building the experiments. Tape is slower than hard-disk, but less costly while storing more information per cubic meter with a lower error rate. Een tape-robot voor de opslag van grote hoeveelheden gegevens die via het internet beschikbaar zijn. Deze robot is in gebruik bij CERN, waar natuurkundige experimenten zoveel gegevens genereren dat het verwerken ervan een van de grote uitdagingen was bij het bouwen van de experimenten. Magneetband is langzamer dan een harddisk, maar is goedkoper, betrouwbaarder en heeft een hogere informatie-dichtheid per kubieke meter.

Digital Realty projette de déployer un second data center en Corée du Sud

Prévu pour 2023, le second data center de Seoul sera plus éminent que son homologue.

Digital Realty projette de mettre en place un deuxième data center à Séoul, la capitale de la Corée du Sud.

L’entreprise a acquis un terrain à Gimpo, une ville au nord-ouest de Séoul. Celle-ci compte effectivement construire un data center sur une parcelle de terre du Gurae-dong. Sa capacité devrait atteindre 64 MW. Le nouveau centre de traitement de données sera baptisé Digital Seoul 2 (ICN11). Il s’agit, en effet, d’une infrastructure à plusieurs étages et qui fera, en tout, 970 000 pieds carrés. Selon les estimations du groupe, ce data center devrait être opérationnel au premier trimestre de l’année 2023.

Digital Realty se développe en Corée du Sud

Le PDG de Digital Realty est convaincu de l’importance de l’économie sud-coréenne dans le monde. Ce projet est alors « une opportunité d’étendre la couverture, la capacité et les options de connectivité pour les principales entreprises clientes et fournisseurs de services du monde ». L’idée de placer de l’argent dans le pays représente ainsi un appui quant à « la fourniture de solutions neutres vis-à-vis des opérateurs ». Cela encourage inévitablement les stratégies de transition numérique des clients de l’entreprise dans la région, mais également dans le monde entier.

Les sources indiquent que le deuxième site se situe à 23 kilomètre de Digital Seoul 1 (ICN10). Datant de 2019, il s’agit du premier data center que Digital Realty a établi en Corée du Sud. L’infrastructure compte 10 étages et a été construite sur 129 000 pieds carrés. Sa construction étant encore en cours, celle-ci devrait s’achever d’ici fin 2021.

Un projet qui s’inscrit dans la stratégie de développement de Digital Realty

D’après Jay Weon Khym, Country Manager de Digital Realty en Corée, le déploiement d’ICN11 fait partie intégrante d’une stratégie de commercialisation de l’entreprise. Cette initiative permettra de  « répondre à une demande en croissance continue » et en même temps, « apporter de la valeur aux clients de la région ». « Les clients actuels et futurs de notre campus neutre vis-à-vis des opérateurs dans l’une des économies les plus innovantes au monde auront accès à une couverture, une capacité et des capacités de connectivité accrues pour libérer le véritable potentiel de la transformation numérique. » ajoute-t-il.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Pin It on Pinterest