docker for windows tout savoir

Docker for Windows : comment créer des containers sur l’OS de Microsoft

Docker for Windows permet de créer des containers Docker sur Windows Server ou Windows 10. Découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet : avantages de Docker for Windows, comment l’installer, comment créer des containers…

La plateforme de gestion de containers Docker permet de créer, de déployer et de gérer des containers d’applications. Elle est compatible avec Linux, macOS, mais aussi sur Windows. Dans ce dossier, vous allez découvrir tout ce que vous devez savoir pour utiliser Docker for Windows.

Docker for Windows Server

Depuis Windows Server 2016, Windows dispose de sa propre technologie de containers basée sur Docker. Cependant, à cette solution open source, Microsoft ajoute la prise en charge de la ligne de commande PowerShell et permet davantage d’isolation grâce à Nano Server et Hyper-V Containers.

Comme beaucoup de fonctionnalités Windows Server, les containers Windows peuvent être installés via Windows Features Dialogue ou via PowerShell. En utilisant le module OneGet PowerShell, vous pourrez installer à la fois la fonctionnalité Windows Containers et Docker et vous n’aurez besoin que d’un reboot pour commencer l’utilisation. Il sera aussi nécessaire d’activer la virtualisation Hyper-V si vous souhaitez utiliser les containers Hyper-V.

Docker for Windows 10

Docker est également compatible avec Windows 10 Pro et Enterprise. De plus, Windows est actuellement la seule plateforme permettant d’exécuter aussi bien des containers Windows que Linux. Pour cause, les containers partagent le même kernel hôte.

Il est donc possible pour Windows d’exécuter des containers Windows, mais aussi des containers Linux sur une machine virtuelle Linux grâce à la virtualisation proposée par Hyper-V. Il est néanmoins nécessaire de choisir entre les containers Linux ou les containers Windows.

Pour installer Docker sur Windows, vous devrez au préalable activer Hyper-V sur votre machine. En guise d’alternative, vous pouvez aussi opter pour VirtualBox. Après avoir activé les containers via le Windows Features Dialog, vous pourrez installer et gérer vos containers Windows en utilisant PowerShell.

Téléchargez ensuite le Docker Engine et le client Docker à cette adresse, et installez les images de base que vous aurez besoin de configurer pour votre application. En guise d’image de base, Microsoft recommande le Nano Server : son implémentation low-footprint orientée Cloud.

Comment créer un container

Voyons maintenant comment créer un premier container Docker for Windows. Dans votre barre des tâches, vous devriez à présent trouver une nouvelle icône en forme de baleine transportant des containers. C’est l’icône de Docker. En effectuant un clic droit sur cette icône, vous pouvez à présent choisir de  » switcher  » vers les  » Windows containers « .

Pour télécharger et exécuter votre premier container Windows, exécutez la commande suivante dans PowerShell : « docker pull microsoft/nanoserver ». Cette commande permettra de télécharger une image container basée sur Nano Server Windows Server 2016 depuis le Docker Hub.

Exécuter maintenant la commande « docker run -it microsoft/nanoserver powershell » depuis PowerShell. Par la suite, dans un PowerShell séparé, entrez  » docker ps  » pour voir vos containers en cours d’exécution et obtenir des informations à leur sujet. Pour quitter le container, entrez tout simplement la commande  » exit  » jusqu’à revenir à la session locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest