Pokémon enfin détrôné ?! Ce jeu Square Enix génial est dispo sur Switch

Les fans de Pokémon ne peuvent pas ne pas aimer le nouveau jeu Dragon Quest Monsters. Cette exclusivité de la Nintendo Switch est déjà disponible.

Que diriez-vous d’utiliser vos compétences de dresseur chevronné pour aider Psaro dans Dragon Quest Monsters: Le Prince des ombres ? La traque des monstres reprend exclusivement sur la Switch. La licence à succès de Square Enix propose dans son nouveau jeu un système de fusion qui pourrait ravir les adeptes de Persona 5.

Dragon Quest Monsters, toujours là après 25 ans

Cette licence de Square Enix a toujours entretenu une relation étroite avec les jeux Pokémon depuis son lancement au Japon, en 1998. L’éditeur nippon a rapidement reconnu le potentiel de leur concept, il a alors lancé ses propres jeux qui s’en inspirent.

Afin de mettre toutes les chances de son côté, Square Enix fait appel au mangaka Akira Toriyama. L’auteur de l’incontournable Dragon Ball offre son style pour imaginer l’univers et le bestiaire de Dragon Quest, dont DGM est un spin-off.

La série DGM enchaîne ainsi les épisodes à succès depuis sa création. Cette année marque d’ailleurs son 25e anniversaire. Pour célébrer cet événement, Square Enix fait revenir l’un des personnages les plus populaires dans ce nouvel opus. Le Prince des ombres est disponible depuis le 1er décembre et se base sur un scénario original.

Psaro, cet anti-héros très stylé de Dragon Quest

Psaro l’exterminateur est sans conteste l’un des personnages les plus intrigants de la licence. Cet individu aux origines mystérieuses plaît pour son allure sombre et ses yeux ardents. Les fans l’ont connu pour la première fois comme antagoniste dans Dragon Quest IV. Le personnage est ensuite allé au-delà de son rôle grâce à sa personnalité complexe.

Par ailleurs, Psaro est consumé par la haine et traîne une lourde malédiction. Ce personnage ténébreux se proclame être le “Maître des monstres”. Ces créatures, il peut les commander, mais il n’est pas capable de les blesser.

Dans Le Prince des ombres, notre anti-héros a la possibilité de s’entourer de plus de 500 créatures diverses. D’autre part, les premières heures de jeu semblent très traditionnelles et simplistes. En revanche, c’est seulement lorsque les combats deviennent plus difficiles que la mécanique de jeu révèle tout son potentiel.

À noter que la capacité de donner des ordres directs et de sélectionner la fréquence des techniques utilisables pour chaque créature devient essentielle à certains stades du jeu.

Après les fans de Pokémon, les adeptes de Persona

Affiche de Dragon Quest Monsters: Le Prince des ombres

Ceux – qui ont aimé jouer les apprentis alchimistes dans les jeux Persona – vont sourire grâce au nouveau système de fusion. Le Prince des ombres propose des perspectives de création très intéressantes. Fusionner des monstres à la manière d’un Pokémon peut sembler simple, mais ce nouveau DGM possède de nombreuses spécificités le rendant unique en son genre.

Pour terminer le jeu, les joueurs doivent créer des équipes ayant hérité des meilleures compétences de leurs géniteurs. Attention, le système de fusion ne repose pas seulement sur une structure généalogique simple. Pour avoir des croisements intéressants, il faut parfois remonter trois générations.

Par conséquent, ce n’est pas tant la nature des parents de la créature qui importe. Celle des grands-parents est également cruciale. De ce fait, les résultats sont loin d’être prévisibles.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *