Elon Musk craque à VivaTech : Il révèle la sinistre vérité sur Google, OpenAI et l’IA

C'était une prise de parole mémorable d' lors du salon VivaTech. Le milliardaire excentrique a torpillé les patrons de l'intelligence artificielle.

Cette année, l'intelligence artificielle se trouvait au premier plan du rendez-vous parisien dédié à l'innovation technologique. Jeudi soir, c'était le show Elon Musk au VivaTech. Convié à commenter sur l'évolution de la technologie, le patron de et n'a pas manqué de fustiger , et sur leurs approches des IA génératives.

L'intelligence artificielle est devenue un outil incontournable dans presque tous les secteurs. Les investissements pour son développement ne cessent de croître.

Sachez qu'en 2023, les start-ups du secteur ont bénéficié de plus de 2,4 milliards de dollars d'investissements. Cela représente une hausse de 250,2 % par rapport à 2022.

Cette année, VivaTech a ainsi servi de vitrine pour l'industrie. Les conférences et les interventions racontaient l'application de la technologie dans divers domaines.

Les patrons de l'intelligence artificielle générative

L'intelligence artificielle générative (IAg) constitue la forme la plus connue et la plus répandue de la technologie. Ce système reçoit des instructions à travers des invites ou prompts pour générer du contenu.

Il faut savoir que les chatbots ou agents conversationnels sont un exemple spécifique d'IAg. Leurs capacités se focalisent sur les interactions conversationnelles.

Par ailleurs, Google, OpenAI et Microsoft détiennent le leadership sur ce marché. L'offre de Google se base sur sa suite de grands modèles de langage, .

OpenAI peut compter sur les capacités impressionnantes de ses modèles GPT. Partenaire de la start-up californienne, Microsoft utilise également des modèles GPT pour son chatbot génératif, .

Elon Musk au salon VivaTech : Son coup de gueule !

Lors de sa session de questions-réponses, le patron de Tesla a partagé ses perspectives audacieuses sur divers sujets, notamment l'intelligence artificielle. Il a exprimé des réserves concernant l'approche actuelle de la technologie.

En effet, l'homme d'affaires insiste sur la nécessité d'une IA transparente et honnête. Pour lui, la tendance au politiquement correct est contre-productive.

« Le politiquement correct est souvent tout simplement faux (…) Vous programmez l'IA pour qu'elle mente, et je pense que cela va mal tourner », a déclaré Musk.

Avec ces propos, le milliardaire né en Afrique du Sud pointe du doigt les patrons de l'IAg. Il les accuse effectivement de mentir.

L'épisode bizarre avec Gemini, plus tôt cette année, lui donne plutôt raison. L'IA de Google changeait la couleur de peau de personnages historiques blancs en générant des images.

« La vérité, la vérité, la vérité » pour Grok

Ce n'est pas anodin que Musk critique autant les acteurs majeurs du marché des IA génératives. Rappelons que l'excentrique milliardaire s'est récemment engagé dans le secteur avec sa start-up .

Néanmoins, celle-ci est loin de pouvoir concurrencer les patrons du marché. Le patron du réseau social X admet avoir du retard à rattraper pour que son IA « soit aussi compétitive que celle de Google- ou OpenAI-Microsoft ».

Lui et son équipe se donnent jusqu'à la fin de l'année pour changer cela. Par ailleurs, une chose est certaine avec Grok, le modèle va prioriser la vérité et les faits au politiquement correct.

Êtes-vous d'accord avec Elon Musk, ou préférez-vous l'approche de Google, OpenAI et Microsoft ?

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

2 commentaires

2 Commentaires

  1. Je trouve votre article très peu critique à l’égard de M. Musk qui représente un canal important de fausses informations et de défense de l’extrême droite et du totalitarisme sous couvert de prétendues libertés.

  2. On peut reprocher beaucoup de choses à Musk, mais il a raison sur le fait que le politiquement correct accentue le biais des IA génératives. Cela provoque des bavures comme Gemini qui transforme les personnages historiques en personnes de couleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *