elon musk twitter ceo avenir

Elon Musk venge les bannis de Twitter en virant le PDG : quel avenir pour le réseau ?

Elon Musk a enfin racheté Twitter, et a directement viré plusieurs dirigeants, dont le CEO Parag Agrawal. Découvrez quelles seront les lourdes conséquences de ce changement pour le réseau social à l’oiseau bleu…

Si vous avez déjà été banni de Twitter, vous avez peut-être éprouvé l’envie de débarquer dans le quartier général de l’entreprise, de poser une valise remplie de billets sur le bureau du PDG, de devenir le propriétaire du réseau social et de virer les dirigeants.

La différence entre vous et l’homme le plus riche du monde, c’est qu’il peut le faire pour de vrai. Elon Musk vient de racheter Twitter, et a directement renvoyé le PDG de l’entreprise.

En avril 2022, le businessman américain annonçait son intention de racheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Toutefois, en découvrant l’immense proportion de faux comptes parmi les utilisateurs, il a tenté de se rétracter deux semaines plus tard.

Quoi qu’il en soit, l’accord était déjà signé et la justice l’a contraint à tenir parole avant ce 28 octobre 2022. C’est désormais chose faite : Elon Musk est le nouveau propriétaire de Twitter.

« L’oiseau est libre » : le CEO de Twitter et 3 dirigeants virés

Et sa première décision a été de virer le CEO Parag Agrawal. Il a également renvoyé d’autres dirigeants de la firme dont le directeur des finances Ned Segal, le Chief Legal Officer Vijaya Gadde, et l’avocat général Sean Edgett. Sur son propre compte Twitter, Musk annonce que « l’oiseau est libre » en référence au logo d’oiseau bleu du réseau social.

Au cours de la semaine passée, Musk a passé du temps au quartier général de l’entreprise situé à San Francisco. L’occasion pour lui de rencontrer les employés, mais aussi de laisser les ingénieurs Tesla « évaluer » le code de Twitter.

Peu avant de conclure le deal, le businessman est entré dans les locaux de Twitter avec un grand sourire et un évier en porcelaine. Il a ensuite tweeté : « laissons ça couler ».

Quoi qu’il en soit, ce renvoi n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour les cadres de Twitter. Conformément aux règles de l’entreprise, le CEO va recevoir 38,7 millions de dollars, le CFO 25,4 millions, et le Chief Legal Officer 12,5 millions. Ces chiffres aident à comprendre pourquoi les cadres insistaient pour laisser Elon racheter la plateforme…

Elon Musk devient « Chief Twit » : quelles conséquences ?

Elon Musk a changé sa biographie sur Twitter par « Chief Twit ». Il annonce clairement son intention d’apporter d’autres changements importants dans l’entreprise.

Que ce soit lors d’apparitions publiques ou au travers de messages privés, l’homme d’affaires a déclaré vouloir assouplir les règles de modération de Twitter. Il s’oppose fermement aux bannissements définitifs.

Par ailleurs, il prévoit de renvoyer de nombreux employés. Contrairement aux rumeurs, il a toutefois démenti vouloir licencier 75% de l’effectif de 7500 personnes.

En outre, Elon Musk annonce aussi son intention de rendre l’algorithme de Twitter open-source, pour permettre aux usagers de mieux comprendre les recommandations du réseau social.

Néanmoins, il promet aux publicitaires qu’il ne souhaite pas que le site web devienne un « paysage infernal de chacun pour soi ». Il estime que Twitter devrait être « la plateforme publicitaire la plus respectée du monde ». La COO de Twitter, Sarah Personette, a tweeté sur son propre compte avoir eu une « super discussion » avec Musk.

L’ambition du businessman est de faire de Twitter « un accélérateur pour créer X, l’application à tout faire » similaire à WeChat en Chine. Il espère aussi trouver des moyens d’accroître les revenus non publicitaires.

L’une de ses propositions est d’apporter des changements au service payant Twitter Blue qu’il qualifie de « m**** infâme ». Il envisage aussi de faire payer les entreprises pour l’intégration de leurs tweets.

Il est difficile de prédire à quoi ressemblera Twitter d’ici quelques mois, quand Elon Musk aura dessiné ce réseau social selon sa vision. Quoi qu’il en soit, le milliardaire précise ne pas racheter cette plateforme pour s’enrichir, mais « pour essayer d’aider l’humanité, que j’aime »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest