elon musk twitter

Elon Musk veut racheter Twitter à 100%, pour sauver la liberté d’expression

Elon Musk annonce son intention de racheter Twitter à 100% et d’en faire une entreprise privée. Son objectif est de rétablir la liberté d’expression totale sur le réseau social.

Coup de tonnerre dans le monde des réseaux sociaux. Le CEO de Tesla, Elon Musk, propose une offre pour acheter Twitter à 100%. Le célèbre businessman propose 54,20$ par action pour acquérir 100% de l’entreprise américaine.

Alors que la capitalisation de Twitter atteint environ 37 milliards de dollars actuellement, l’offre d’Elon Musk la placerait à 43 milliards de dollars. Sa proposition a été délivrée par lettre à Twitter le 13 avril 2022.

Le but d’Elon Musk est de faire de Twitter une entreprise privée. Il estime en effet que c’est nécessaire pour des changements puissent être apportés au réseau social.

Dans sa lettre adressée à Bret Taylor, il déclare ainsi  » avoir investi dans Twitter parce que je crois dans son potentiel pour être une plateforme de libre expression autour du monde, et je crois que la liberté d’expression est un impératif sociétal pour une démocratie fonctionnelle « . Il est convaincu de pouvoir débloquer  » le potentiel extraordinaire  » de Twitter.

La semaine dernière, Elon Musk avait acheté 9% de Twitter pour devenir actionnaire principal. Le lendemain, Twitter lui a proposé de rejoindre le conseil d’administration, mais il a refusé. À présent, sa véritable stratégie se révèle.

Son objectif était de pouvoir appuyer son offre en faisant pression sur la firme. Le businessman précise ainsi qu’il devra «  reconsidérer sa position en tant qu’actionnaire  » si son offre n’est pas acceptée.

Suite à cette proposition, Twitter a publié un communiqué de presse pour en accuser réception. Le conseil d’administration examinera minutieusement l’offre pour déterminer si elle est dans l’intérêt de l’entreprise et des actionnaires.

Elon Musk : businessman au service de l’humanité

Après Tesla, SpaceX, The Boring Company et Neuralink, Elon Musk pourrait étoffer son portefeuille d’entreprises avec Twitter. Ironiquement, en 2015, il avait affirmé à Jack Dorsey, le créateur du réseau social, que diriger plus d’une entreprise à la fois était une mauvaise idée…

Toutefois, cette acquisition n’est pas une simple lubie ou un investissement guidé par le profit. Les multiples entreprises, les nombreux projets d’entreprises de Musk servent un même objectif : la survie et l’évolution de l’humanité.

Par exemple, il a souvent tiré l’alarme sur les dangers de l’intelligence artificielle pour l’humanité. C’est la raison pour laquelle il a créé Neuralink pour permettre à l’Homme de fusionner son cerveau avec l’IA.

De même, SpaceX vise à permettre à l’humanité de s’étendre au-delà du berceau terrestre et de conquérir l’univers. Il s’agit aussi de permettre à notre espèce de survivre à l’éventualité d’une apocalypse.

Son ambition est aussi d’améliorer les conditions de vie humaines. Dès 2023, le robot humanoïde Tesla Bot pourrait commencer à prendre en charge les tâches ingrates que nous ne voulons plus faire.

Récemment, Elon Musk a pris position dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Suite à l’invasion russe, il a fait livrer des routeurs Starlink à l’Ukraine pour permettre aux habitants de continuer à utiliser internet grâce au système de connexion satellite de SpaceX.

Transformer Twitter en espace de libre expression

Le rachat de Twitter s’inscrit également dans une volonté de préserver et d’étendre la démocratie. Le 25 mars 2022, Musk publiait un sondage sur son compte sur le réseau social suivi par plus de 80 millions de personnes.

Il demandait aux internautes s’ils estiment que Twitter adhère rigoureusement au principe selon lequel «  la liberté d’expression est essentielle à une démocratie fonctionnelle « . Sur plus de deux millions de votants, 70% ont répondu  » non « .

Dès la publication de ce sondage, Musk précisait que  » les conséquences de ce sondage seraient importantes « . Le lendemain, en réaction à la majorité de réponses négatives, il a posé une autre question :  » Sachant que Twitter sert de place publique du village de facto, échouer à adhérer aux principes de liberté d’expression nuit fondamentalement à la démocratie. Qu’est-ce qu’il faut faire ? « 

C’est probablement après mûre réflexion, et après avoir consulté les nombreuses réponses des internautes à ses questions, qu’Elon Musk a décidé de tenter de racheter Twitter.

À l’heure actuelle, la censure est omniprésente sur Twitter et certaines opinions peuvent suffire à se faire bannir du réseau. En 2020, la plateforme avait créé la controverse en bannissant Donald Trump suite aux élections présidentielles américaines. Plus récemment, les journalistes du média russe RT ont été bannis définitivement.

Beaucoup d’utilisateurs souhaiteraient que le réseau social laisse davantage libre cours à l’expression, mais n’ont pas une fortune estimée à 260 milliards de dollars pour leur permettre d’envisager de régler le problème par eux-mêmes.

La volonté d’Elon Musk est donc louable. Toutefois, elle ne fait pas que des heureux. Dès l’investissement initial d’Elon Musk, plusieurs employés ont exprimé leur mécontentement et leur intention de démissionner…

https://twitter.com/MulhollandL0ver/status/1510961901236371464?t=ixhrar6jEtlf-QbNtUunMw&s=19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest