6 étapes pour devenir une entreprise « data-driven »

Une entreprise data-driven est une société pilotée par les données. En devenir une nécessite un accès facile et sécurisé à tout type de données sur n’importe quelle plateforme, cloud ou application. Les 6 étapes pour y parvenir sont listées ci-dessous. 

Changer la culture

L’informatique a toujours fourni les données dont les équipes ont besoin. C’est l’approche traditionnelle. Aujourd’hui, avec les délais minimes pour les gérer, cette approche n’est plus appropriée. Les équipes et l’informatique doivent désormais collaborer pour savoir les fonctions des données, leurs responsables ainsi que les processus à adapter. L’informatique doit comprendre les nouveaux outils et solutions du marché, permettant de répartir la gestion et la gouvernance des données aux équipes. En outre, les données appartiennent à tous les collaborateurs. C’est par la collaboration que l’entreprise réussit.

Engager tôt les équipes en vue d’une optique « data-driven »

Il est radical d’intégrer les équipes de gouvernance et de conformité dès le début. Les données sont soumises à ces exigences et ces règles de confidentialité strictes. Les plateformes de données doivent fournir le maximum d’informations aux équipes. Le classement des données personnelles ou sensible, leur stockage ainsi que de leur sécurité doivent être maîtrisées.

Adopter les technologies émergentes

Le cloud public et les architectures cloud-native sont les technologies les plus performantes. Les capacités du cloud entièrement managé et à la demande sont nécessaires pour créer une architecture de données agile. Cependant, les capacités, les prix et la disponibilité géographique diffèrent d’un cloud public à un autre. Une approche multicloud permet de sélectionner le plus adapté à chaque workload et ensemble de données. Celle-ci  réduit la tentation des développeurs à tourner vers le shadow IT.

Transformer le data center sur site en un véritable cloud privé

Malgré l’attraction pour le cloud public, une entreprise aspirant à devenir data-driven va surement conserver ses données sur place pour encore des années. Elles doivent donc savoir les exploiter. La solution est de transformer l’infrastructure physique en un véritable cloud privé. Celui-ci dispose de toute la flexibilité et l’agilité du cloud public, avec tous les contrôles dont l’entreprise a besoin.

Opter pour un véritable modèle hybride

Un modèle hybride connecte les clouds privés aux clouds public. Ce dernier offre une flexibilité totale pour automatiser la manière dont les workloads. De même, on déplacera les données vers tout type d’environnement. Il permet également d’optimiser les performances, la sécurité et les coûts.

Valoriser les outils pour une entreprise data-driven

L’automatisation reste le meilleur moyen pour bien gérer les quantités massives de données. Cependant, les développeurs ont grandement besoin des outils d’analyse et de gouvernance. Il est important de prendre en charge tous types de données, au repos et au mouvement, et d’exploiter les fonctions intégrées. Cela permet de résoudre des cas d’utilisation spécifiques.

La création d’une infrastructure hybride multicloud peut être compliquée, même pour les équipes informatiques les plus expérimentées. Mais dans l’environnement hyper concurrentiel actuel, il est essentiel de développer cette capacité le plus rapidement possible.

Sources & crédits Source : journaldunet - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest