Accueil > Analytics > Facebook s’excuse et prend des mesures suite à la fuite de données
facebook zuckerberg excuses mesures fuite données

Facebook s’excuse et prend des mesures suite à la fuite de données

Facebook et son CEO Mark Zuckerberg viennent de présenter leurs excuses suite à la révélation d’une fuite de données massive survenue en 2016 dans le cadre des élections présidentielles américaines. La firme promet de prendre d’importantes mesures pour assurer la confidentialité et la sécurité de ses utilisateurs.

Le 16 mars 2018, Christopher Wylie révélait au monde entier que Cambridge Analytica s’est procuré illégalement les données de 50 millions d’utilisateurs de Facebook afin d’influencer leurs opinions politiques dans le cadre des élections présidentielles américaines de 2016. Une utilisation frauduleuse du Big Data qui a peut-être fait pencher la balance en faveur de Donald Trump.

Facebook reconnaît avoir trahi la confiance de ses usagers

facebook breche confiance

Depuis lors, l’entreprise américaine est au coeur d’un véritable scandale d’envergure mondiale. Ce 22 mars 2018, le CEO et créateur du réseau social Mark Zuckerberg vient de s’excuser auprès des utilisateurs dans le cadre d’une interview accordée à CNN. Selon lui, cette affaire est une « brèche majeure de confiance » pour laquelle il est sincèrement désolé.

Zuckerberg reconnaît que la protection des données des utilisateurs est une responsabilité basique de Facebook. Néanmoins, le chef d’entreprise admet qu’il est difficile, voire impossible, de déterminer l’impact de cette « fuite » de données sur le résultat des élections.

Quoi qu’il en soit, Mark Zuckerberg admet que le réseau social était affecté par de nombreux problèmes en 2016 et que beaucoup de travail reste à faire. Désormais, la firme américaine s’engage à tout faire pour qu’un tel événement ne se reproduise plus jamais.

Facebook va prendre d’importantes mesures pour protéger vos données

facebook mesures protection données

Selon ses promesses, Facebook va créer de nouvelles applications pour permettre aux utilisateurs de savoir si leurs données ont été compromises, et passer en revue les applications tierces et leurs activités sur le réseau social. Dorénavant, les applications tierces ne pourront accéder qu’aux noms, photos de profil et adresses mail des utilisateurs.

De plus, les développeurs devront signer un contrat avant d’être autorisés à accéder aux données des usagers. En outre, la liste des applications ayant accès aux données des utilisateurs Facebook sera désormais affichée plus explicitement et la révocation de cet accès sera nettement simplifiée. Reste à savoir si ces mesures suffiront à regagner la confiance des usagers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend