GeForce Now : tout savoir sur le service de cloud gaming de Nvidia

GeForce Now permet aux utilisateurs d’accéder à tous leurs jeux depuis n’importe et avec n’importe quel appareil. Grâce à ce service, les utilisateurs peuvent jouer à des jeux haut de gamme sans nécessairement disposer d’un PC avec une carte graphique puissante.

Depuis son lancement il y a quelques années, le cloud gaming a connu une croissance importante. Le marché du cloud gaming a connu son pic de croissance pendant la crise sanitaire. Les prévisions du cabinet Newzoo annoncent une valeur de 8,17 milliards de dollars d’ici 2025. En s’appuyant sur ce chiffre, le segment demeure encore embryonnaire. En effet, le marché global des jeux vidéo pèse aujourd’hui plus de 300 milliards de dollars d’après Accenture.

Parmi les acteurs qui se disputent le marché, Microsoft se trouve en tête grâce à son abonnement Game Pass Ultimate. D’autres géants de la tech ont aussi suivi le mouvement à l’instar de Google et Amazon à travers Stadia et Luna. Néanmoins, leur succès est moindre. Google a même annoncé la fin de sa plateforme en 2022. Nvidia augmente petit à petit sa part de marché grâce à la sortie de la version Ultime. Avec cet abonnement, GeForce Now permet aux joueurs de jouer avec l’équivalent d’un serveur de GeForce RTX 4080.

Les débuts de GeForce Now

Nvidia travaille sur sa plateforme de cloud gaming depuis 2014. Ce projet de longue haleine portait alors le nom de Nvidia Grid avant de prendre le nom définitif de GeForce Now. Après six années de phase bêta test, la plateforme est lancée officiellement en 2020.

GeForce Now est un service de cloud gaming permettant aux utilisateurs de jouer à des jeux vidéo diffusés en streaming. Les jeux sont hébergés sur des serveurs distants répartis dans une vingtaine de data centers dans le monde. Le joueur accède au serveur qui se trouve géographiquement proche de lui.

Les jeux utilisent les cartes graphiques Nvidia les plus performantes du marché, à savoir les RTX. Ainsi, les utilisateurs bénéficient de meilleures configurations même si leur matériel n’est pas au niveau.

GeForce Now permet aux utilisateurs d’accéder à une grande variété de jeux même s’ils ne possèdent pas un PC puissant. L’utilisation de ce service devient même pertinente si le joueur possède déjà une bibliothèque impressionnante.

Bien que certains utilisateurs possèdent déjà un appareil performant, GeForce Now reste indispensable lorsqu’ils sont loin de chez eux. La plateforme permet de continuer la partie depuis un autre PC, même si ce dernier n’est pas à la hauteur.

En somme, même si les joueurs sont déjà équipés de matériels décents, GeForce Now permet d’essayer des paramètres plus élevés comme le lancer de rayons ou le 4K HDR. Ils n’ont plus besoin de dépenser des milliers d’euros pour renforcer leur PC.

Les appareils compatibles avec GeForce Now

GeForce Now est compatible avec toutes les applications destinées aux PC et Mac. Cela signifie qu’un navigateur Chrome suffit à son lancement. Les décodeurs Shield TV offrent aussi un accès à la plateforme.

Concernant les appareils Android, ces derniers prennent en charge GeForce Now à condition d’être équipés de 2 Go de RAM et d’une version 5.0 de son système. De leur côté, les appareils iOS doivent utiliser le navigateur Safari pour accéder à la plateforme.

Enfin, les téléviseurs Smart de marque comme LG et Samsung sont capables d’exécuter GeForce Now.

Les conditions de bases pour accéder au service

GeForce Now ne demande pas des besoins en bande passante importante. D’après le site de Nvidia, son streaming exige une vitesse de connexion minimum de 10 Mbps. Afin de bénéficier d’une fréquence d’images de 30fps et d’une qualité 720p, 15 Mbps est le minimum requis.

Ceux qui souhaitent jouer avec une qualité de 1080p 60 ips doivent néanmoins avoir une vitesse de 50 Mbps.

L’accès à internet doit se faire via un câble Ethernet. Les joueurs ne pourront pas accéder au service sur des points d’accès Wifi publics à moins que le routeur sans fil ne soit à 5 GHz.

Notons qu’il n’existe aucune configuration logicielle à faire sur un PC sous Windows. Les utilisateurs échappent aux traditionnelles conditions contraignantes comme le fait d’avoir 16 Go de RAM.

Les configurations nécessaires pour accéder au service de Nvidia

L’inscription à un compte Nvidia est un prérequis. Ensuite, le joueur doit télécharger le logiciel pour un ordinateur. Pour cela, il faut se rendre sur le site web de Nvidia avec le compte. Le lien de téléchargement y est disponible. L’installation s’effectue de la même manière que les logiciels classiques. Une fois installé, le joueur doit renseigner les identifiants de connexion de son compte Nvidia.

Si l’utilisateur a des doutes sur son débit internet, il peut effectuer un test réseau intégré dans un premier temps. Ceci révèle si sa connexion répond aux exigences de GeForce Now.

Il faut ensuite passer à une souris de jeu qui peut être sans fil ou en USB. Cet outil est indispensable pour améliorer la mobilité pendant les sessions. Pour trouver le jeu souhaité, il suffit de lancer la recherche dans la bibliothèque, puis de le lancer.

Pour un appareil Android, GeForce Now est disponible sur Play Store. Lorsque le téléchargement et l’installation sont faits, un écran de bienvenue attend l’utilisateur. Ce dernier est invité à se connecter ou à créer un compte s’il n’en a pas. Après la connexion, il doit choisir la formule d’abonnement. Enfin, il ne reste plus qu’à souscrire à l’abonnement souhaité pour accéder au streaming.

Pour bénéficier de la meilleure expérience de jeu sur GeForce Now, Nvidia recommande aux joueurs de s’équiper d’une manette de jeu Bluetooth ou bien d’un contrôleur. En l’absence de souris ou de manettes, certains jeux ne fonctionnent pas sur Android.

Les abonnements GeForce Now

À son lancement, le nouveau service de cloud gaming propose deux formules. La première est gratuite tandis que l’autre est payante à travers un abonnement mensuel de 5,49 euros à sa sortie. Néanmoins, les joueurs bénéficient d’une période d’essai de 90 jours.

Ces deux formules ne contiennent aucun jeu. Contrairement à des offres concurrentes comme Game Pass, GeForce Now ne vend pas de jeux. Néanmoins, les joueurs peuvent jouer aux jeux disponibles dans leur bibliothèque Epic Games Store, GOG, Steam ou encore Uplay et Origine d’EA. Notons quand même que tous les jeux ne sont pas disponibles en streaming. Pour cela, il faut qu’ils soient pris en charge par GeForce Now.

La différence entre la formule gratuite et payante réside dans la qualité graphique et la priorité d’accès. La version gratuite permet d’effectuer des sessions d’une heure maximum. Au-delà de ce délai, les joueurs doivent relancer leur partie. Ils peuvent même passer en file d’attente lorsque les serveurs sont pleins.

La version payante, par contre, permet de jouer pendant une session de six heures. De plus, l’utilisateur possède la priorité à l’accès aux serveurs. Leur temps d’attente dans la file est donc plus court, voire inexistant.

Ces abonnés privilégiés peuvent également activer des effets graphiques du type ray-tracing lorsque le jeu le permet.

Quelques années après son lancement, cet abonnement payant se décline en trois offres avec des prix différents.

Enfin, l’offre Founder ou fondateurs en français n’est plus disponible. Elle s’adressait aux utilisateurs qui se sont inscrits pendant la première année de mise en service. Ils bénéficient d’un tarif avantageux à vie à moins qu’ils désirent faire évoluer leur offre vers Ultimate.

Ultime : la dernière offre de GeForce Now

Alors qu’Amazon Luna reste encore indisponible en Europe, Microsoft et Nvidia se disputent le marché du cloud gaming en Europe. Microsoft veut se positionner comme le Netflix des jeux vidéo. Sa plateforme propose un large éventail de jeux faciles d’accès. De son côté, GeForce Now se distingue par la qualité technique.

Pour cela, Nvidia a réalisé une mise à jour de son service avec Ultimate. Cette formule veut proposer le haut de gamme du cloud gaming. Le tarif de ce nouveau forfait s’élève à 19,99 euros. Avec cette formule, la plateforme est basée sur GeForce RTX 4080.

GeForce Now

Les joueurs profitent des serveurs les plus rapides pour jouer à des sessions de 8 heures. Le taux de rafraîchissement peut atteindre 120 images par seconde tandis que la définition est de 4K.

En dehors de la nouvelle puissance, Nvidia a également ajouté de nouvelles fonctionnalités. L’une d’entre elles est l’ajout du support des écrans ultra larges en 21:9 et 21:10. Il est capable de supporter une définition de 3840 X 1600 pixels. Par ailleurs, la technologie Reflex fait désormais partie du service. Celle-ci permet de réduire la latence.

L’offre Ultimate est différente de RTX 3080 sous de nombreux aspects. Les joueurs peuvent ajuster les réglages et bénéficier d’une plus grande fluidité. Prenons l’exemple d’un jeu comme Watch Dogs Legion. Celui-ci tourne à 69 images par seconde avec cet abonnement lorsque tous les réglages sont au maximum.

Si l’utilisateur possède le meilleur débit internet, aucune latence n’est constatée. Il aura l’impression de jouer en mode local. Néanmoins, le catalogue limité demeure l’une des faiblesses de GeForce Now. Bien que la plateforme compte de grands noms, des éditeurs prestigieux comme Activision Blizzard demeurent absents. Le joueur doit donc être propriétaire de ses jeux pour pouvoir y jouer.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *