Accueil > Sécurité > Google vous connecte à Chrome sans permission, les experts s’insurgent
google chrome sync

Google vous connecte à Chrome sans permission, les experts s’insurgent

Depuis la dernière mise à jour de Chrome, Google connecte automatiquement les utilisateurs de ses autres services au navigateur. Les données telles que l’historique de navigation sont ainsi synchronisée et transmises automatiquement à Google. Un changement qui inquiète les experts en confidentialité…

La dernière mise à jour en date de Google Chrome apporte une nouveauté pour le moins discutable. Désormais, les utilisateurs d’autres services Google seront automatiquement connectés à Chrome. Ainsi, si vous utilisez un service tel que Gmail, Chrome commencera à collecter des informations telles que les sites que vous visitez ou les onglets que vous ouvrez. Et ce, jusqu’à ce que vous vous déconnectiez manuellement de Chrome ou de Gmail.

Cette nouvelle fonctionnalité apporte certains avantages. Par exemple, si vous vous connectez à Chrome depuis un autre appareil, tous vos marque-pages, votre historique de navigation, vos extensions et vos mots de passe sauvegardés seront synchronisés et prêts à l’emploi.

Cependant, ce changement va aussi permettre à Google de collecter encore plus de données sur vous afin de vous proposer des publicités toujours mieux ciblées. C’est la raison pour laquelle les défenseurs de la confidentialité s’inquiètent face à cette nouveauté qui pourrait sembler anodine. Une nouvelle polémique qui survient alors que Google tente déjà de justifier l’autorisation pour les développeurs tiers d’accéder aux données Gmail.

Google : la mise à jour de Chrome perçue comme  » une trahison de confiance  » par le cryptographe Matthew Green

Jusqu’à présent, il était possible d’utiliser Chrome pour se connecte à un service Google sans pour autant se connecter au navigateur. Les informations étaient alors stockées localement, sans être transmises à Google. Dorénavant, suite à cette mise à jour, Chrome n’est plus une plateforme neutre. Le navigateur rejoint le catalogue de services de Big G, au même titre que Gmail, YouTube ou Maps.

Cette mise à jour a été déployée au milieu du mois de septembre 2018, mais elle a récemment été mise en lumière par le cryptographe Matthew Green. Depuis plusieurs années, ce dernier utilisait Chrome sans se connecter car il ne souhaitait pas transmettre son historique de navigation à la firme de Mountain View.

A ses yeux, ce changement est perçu comme une trahison sournoise à l’égard des usagers. Le spécialiste craint que Google modifie d’autres options de confidentialité dans le futur, sans prendre la peine de prévenir les internautes.

Il critique également la façon dont Google demande aux utilisateurs s’ils souhaitent activer cette synchronisation des données. Selon lui, l’interface n’explique pas assez clairement que les données seront transmises à Google.

En réaction à ces critiques, le manager produit de Google Chrome, Adrienne Porter Felt, explique que Google a effectué ce changement pour que les utilisateurs qui partagent leurs appareils cessent de penser qu’ils sont déconnectés de Chrome alors qu’ils ne le sont pas. L’objectif serait donc de prévenir les fuites de données accidentelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend