google cloud prix

Pourquoi Google Cloud va devenir beaucoup plus cher ?

Google Cloud annonce de nouveaux prix pour ses différents services. Certains tarifs sont en hausse, et le but est de s’aligner avec la concurrence d’Amazon Web Services et Microsoft Azure.

Le coût abordable était jadis l’un des principaux points forts du Cloud. Toutefois, les prix augmentent progressivement et remettent en question cet avantage…

Au fil des dernières années, Google Cloud a investi massivement dans son portefeuille de produits d’infrastructure. En conséquence, la firme annonce aujourd’hui une augmentation du prix de certains de ses produits… et une baisse de prix pour d’autres.

Le but de l’opération est d’aligner les prix et capacités du Google Cloud avec les divers workloads de ses clients. C’est la raison pour laquelle Google Cloud souhaite donner à sa clientèle davantage de choix dans la façon dont ils payent et de nouvelles options.

À travers un billet de blog, le directeur général de Google Cloud Infrastructure, Sachin Gupta, explique que les changements de prix planifiés par la firme permettront de mieux aligner ses offres avec celles des autres leaders du marché du Cloud. Ainsi, les clients pourront comparer plus facilement les services entre les vendeurs.

Nouveaux prix pour les services de stockage, calcul et networking

Google Cloud prévoit de changer les prix pour certains services de stockage, de calcul et de networking. Les utilisateurs profiteront de nouvelles façons d’optimiser leurs dépenses en fonction du type et de la taille du workload ou de leurs besoins en mobilité des données.

Le prix du stockage cloud pour la mobilité des données incluant la réplication des données écrite sur des buckets multi-région va augmenter. C’est aussi le cas de l’accès aux données inter-région.

En revanche, un nouveau service de snapshot d’archive pour disque persistant sera proposé à moindre coût. Les personnes utilisant le service pour l’archivage ou la mise en conformité paieront moins que celles utilisant Google Cloud pour des workloads DevOps intensifs.

Les clients paieront bientôt 0,019 dollars par GB en régional, et 0,024 dollar par GB en multi-région. Ces tarifs s’appliqueront aussi à la création de snapshot initiale. Par la suite, les snapshots régionaux standards seront facturés à 0,05 dollars par BG par mois, et les snapshots multi-régionaux coûteront 0,065 dollar par GB par mois. C’est une augmentation à hauteur de 0,026 GB par mois.

En outre, le prix du traitement de données pour Cloud Load Balancing va s’aligner avec ceux proposés par AWS et Microsoft Azure. Enfin, le service Network Topology lancé gratuitement en 2021 va devenir un produit payant tarifé à 0,0011 dollar de l’heure par ressource utilisée. Un tableau de bord de performance va être ajouté au Network Intelligence Center pour compenser cette hausse de prix.

Ces changements de prix entreront en vigueur à partir du 1er octobre 2022. Toutefois, l’impact dépendra de la façon dont les clients utilisent les services cloud. Certains paieront plus, mais d’autres paieront moins. Il est possible que des changements soient apportés par Google avant l’entrée en vigueur de ces nouveaux tarifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest