Google Cloud se lance enfin dans le Web 3 : découvrez le service blockchain

Google se veut gagner une place dans la fourniture d’infrastructure pour le Web3.

Le géant du cloud annonce le déploie ment d’un service de moteur de nœud. Il s’agit d’une technologie fondée sur le cloud et dont bénéficieront plusieurs projets Ethereum.

Focus sur Blockchain Node Engine

Quel est le nom que l’on a donné à ce nouveau produit Google ? Blockchain Node Engine. Grâce à ce service complètement géré, il ne sera plus nécessaire de déployer une ou plusieurs équipes en vue d’un entretien ou d’un suivi régulier des nœuds. Cela dit, Google affirme qu’il inspectera les nœuds de façon active et s’assure de procéder au redémarrage si un problème survient.

Blockchain Node Engine se compose d’une multitude d’options. On citera, en particulier, Cloud Armor dont but est de contrecarrer les DDos qui cherchent à spammer, ce qui aura certainement un effet néfaste pour les réseaux.

Toujours selon Google, un pare-feu VPC se tiendra au-devant des nœuds. Ainsi, chaque utilisateur sera libre de customiser son autorisation. En ce qui concerne les clients, ils pourront sélectionner la zone géographique où l’on lancera leurs nœuds.

Pour information, il s’agit de conteneurs dont la mission est d’exécuter le code pour des réseaux de crypto monnaie. Les nœuds sont ainsi très importants au Web3. Ils garantissent, entre autre, la mise en fonction d’Ethereum et bien d’autres réseaux similaires. Bref, un réseau disposant d’une grande quantité de nœuds sera amené à évoluer plus vite, et ce, dans la plus grande sécurité.

De hauts dirigeants Google s’expliquent sur le nouveau service Web3

Aujourd’hui, la portée des services Google s’étend aux quatre coins de la planète. D’ailleurs, l’entreprise en est bien consciente. C’est une des raisons qui l’a poussé à opérer dans les infrastructures Web3. Son responsable de stratégie Web3, Richard Widmann a d’ailleurs énoncé lors d’une interview avec Decrypt, lors de la conférence Mainnet que le but est d’édifier une sorte de pont géant. Cette infrastructure servira alors à rallier l’industrie technologique classique et le Web3. Elle pourra, entre autres, proposer de meilleurs services cloud.

A ce propos viendra s’ajouter une autre déclaration, celle de James Tromans qui est directeur de Google Cloud Web3. En effet, le public s’est posé la question de l’aide que pouvait apporter le moteur de nœud dans les pannes de réseau. Pour le haut responsable, les pannes sont produites « pour un certain nombre de raisons différentes ». « Dans les situations où l’infrastructure sous-jacente est défaillante, plus il y a de fournisseurs offrant une infrastructure de nœuds de haute qualité comme celle de Google Cloud, plus nous avons de redondance en place et moins les utilisateurs finaux seront susceptibles de voir les perturbations » ajoute-t-il.

Visiblement, la multiplication des nœuds au sein d’un même réseau rend la sécurité globale de celui-ci plus efficace. D’ailleurs, il existe dans ce monde des milliers de nœuds capables de faire office de sauvegarde. Cela est utile dans la mesure où des nœuds seront confrontés à des problèmes techniques, causant un arrêt provisoire ou définitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest