robots google

Google déploie un prototype de robot IA pour nettoyer ses bureaux

Alphabet déploie les prototypes de robots du Everyday Robots Projet pour nettoyer les bureaux de Google en Californie. Pour la première fois, ces machines vont pouvoir se confronter au monde réel et apprendre à effectuer de nouvelles tâches. Un nouveau cap est franchi vers la démocratisation de la robotique.

Dans un futur proche, les robots feront partie de notre quotidien. Ces machines intelligentes pourront effectuer de nombreuses tâches à notre place, et notamment les corvées ménagères.

Plusieurs géants de la technologie développent déjà des robots domestiques, avec l’intention de les commercialiser dans quelques années. C’est le cas de Samsung, Facebook, LG, ou encore Amazon avec son robot Astro.

De son côté, Alphabet préfère commencer à tester ses robots de ménage en interne. La firme vient d’annoncer une importante avancée pour son  » Everyday Robots Project  » : une équipe au sein du laboratoire X dédiée à la création d’un robot généraliste.

Cette équipe vient de déployer l’un de ses prototypes sur le campus Google de la Bay Area de San Francisco. Le robot se chargera d’effectuer différentes tâches ménagères.

Au total, une flotte de plus de 100 robots est déployée pour effectuer différentes tâches dans les bureaux. Ces machines pourront notamment trier les déchets, mais aussi nettoyer les tables avec une raclette, saisir un verre ou ouvrir une porte avec sa pince.

Ces robots ne sont pas des humanoïdes, mais plutôt des bras montés sur roue et dotés d’une pince multi-usage au bout d’un bras flexible attaché à une tour centrale. Une tête située au sommet de la tour est équipée de caméras et de capteurs dédiés à la vision par ordinateur. Une unité lidar rotative est également incorporée pour guider la navigation.

Des robots capables d’apprendre grâce au Machine Learning

Initialement, dès le lancement du projet Everyday Robot en 2019, ces machines furent utilisées pour trier les déchets à recycler. Désormais, grâce au Machine Learning, Alphabet compte permettre aux robots d’évoluer dans un environnement  » non structuré «  comme celui d’un bureau ou d’un logement.

En effet, si les robots actuels excellent pour des tâches répétitives comme le montage à la chaîne dans une usine, ils peinent à reproduire des tâches simples comme nettoyer la cuisine ou plier le linge.

Il est très difficile pour un robot de manipuler un objet inconnu dans un environnement nouveau. C’est la raison pour laquelle les créatures de Boston Dynamics peuvent danser ou faire des saltos, mais sont incapables de sortir les poubelles.

L’objectif d’Alphabet est de surmonter cette limite. Ce but est toutefois loin d’être atteint, malgré le déploiement interne annoncé aujourd’hui. En observant les GIF partagés par la firme, on constate que ces robots sont encore lents et peu agiles.

Quoi qu’il en soit, le fait que ces robots sortent du laboratoire pour arpenter le monde réel est une avancée importante. D’ici quelques années, vous pourrez rester assis dans votre canapé en regardant votre robot majordome s’occuper de faire le ménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest