GROQ

Groq, le constructeur de puces IA qui va mettre Nvidia en faillite ?

Depuis quelque temps déjà, sur les réseaux sociaux, un nom revient sans cesse dans les discussions : Groq. Cette entreprise spécialisée dans les puces dédiées à l'intelligence artificielle affirme posséder une puissance de calcul nettement supérieure à celle des puces .

Dès le départ, Jonathan Ross, PDG et cofondateur de Groq, déclare : « 2024 doit être l'année où l'IA se concrétise ».

Groq, le nouvel acteur qui attire l'attention, ose défier le géant Nvidia dans l'arène technologique. Cette start-up ne se contente pas de rêver : elle passe à l'action avec son tout dernier LPU (Unité de Traitement du Langage).

Les puces LPU de Groq dépassent les capacités des GPU de Nvidia. Elles accélèrent le traitement des données, facilitant les interactions naturelles avec les IA. Cette vitesse inédite dans l'exécution des modèles de langage ouvre de nouvelles perspectives pour l'utilisation quotidienne de l'IA.

Groq : révolutionner la vitesse et l'efficacité des Chatbots IA

Groq a vraiment de quoi impressionner avec sa plateforme en ligne. Les gens peuvent y tester divers chatbots et voir par eux-mêmes à quel point tout fonctionne vite grâce aux puces LPU.

D'après certaines études, comme celle d'Artificial Analysis, Groq a réussi à atteindre une vitesse incroyable de 247 jetons par seconde, bien plus que les 18 jetons par seconde chez . Cela signifie que des IA comme ChatGPT pourraient aller jusqu'à 13 fois plus vite. Ainsi, les chatbots deviendraient beaucoup plus réactifs et efficaces.

En outre, Groq s'est distinguée par des présentations en direct, notamment une intervention notable sur CNN. Lors de cet événement, Jonathon Ross, a orchestré une conversation en direct entre un présentateur et un chatbot IA basé à des milliers de kilomètres.

Ces mises en scène montrent bien comment les LPU de Groq rendent les interactions instantanées possibles. De ce fait, elles suppriment les obstacles liés à la distance et enrichissent l'usage quotidien de l'IA.

Au-delà de la vitesse

Mais Groq ne se contente pas d'améliorer la vitesse des réponses des IA. En effet, la technologie développée par l'entreprise promet de surmonter les goulots d'étranglement traditionnels associés à la densité de calcul et à la bande passante mémoire.

Cela permet des applications d'IA plus sophistiquées et intégrées dans notre vie quotidienne. Ainsi, cette promesse de fluidité dans les interactions avec les IA, autrefois considérée comme un rêve lointain, devient une réalité tangible.

Groq et Grok : une querelle pour l'avenir de l'IA

Il est intéressant de noter la querelle autour du nom Groq, qui partage des similitudes avec Grok. Ce dernier est un jouet alimenté par l'IA appartenant à Grimes, nommé ainsi d'après une expression utilisée par elle et les enfants de Musk.

Malgré cela, Ross a rapidement souligné que Groq existait depuis 2016, bien avant la version xAI de Grok dévoilée par Elon Musk. De plus, Ross a accueilli Musk « dans la galaxie de Groq » via un article de blog. Il souligne que Groq est le pionnier et également une marque déposée.

Les implications de la technologie de Groq dépassent largement les simples gains de vitesse. En redéfinissant les interactions avec les IA, il ouvre des horizons nouveaux pour l'intégration de l'intelligence artificielle dans notre quotidien. En effet, les LPU de Groq promettent de rendre les IA non seulement plus rapides mais aussi plus adaptées à des applications pratiques dans le monde réel.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *