Accueil > Dossiers > Growth Hacking et Big Data : la croissance d’entreprise grâce aux données
growth hacking big data

Growth Hacking et Big Data : la croissance d’entreprise grâce aux données

Le Growth Hacking consiste à suivre une stratégie permettant d’accélérer la croissance d’une entreprise. La plupart du temps, cette stratégie repose sur le Big Data. Découvrez comment exploiter l’analyse de mégadonnées pour déclencher l’essor de votre business.

Toutes les entreprises recherchent la croissance via l’augmentation des ventes ou la multiplication des clients. Cependant, il existe des méthodes permettant d’accélérer cette croissance. C’est ce qu’on appelle le Growth Hacking.

Growth Hacking définition : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert

Le terme de Growth Hacking fait référence aux stratégies donc l’objectif est de provoquer la croissance anormalement rapide d’une entreprise. En général, ces stratégies sont employées par les startups naissantes qui ont besoin d’une croissance massive sur le court terme et avec un budget restreint.

On peut aussi définir le Growth Hacking comme un processus d’expérimentation rapide sur différents canaux marketing visant à identifier rapidement les façons les plus efficaces de faire croître une entreprise. L’expression fut inventée en 2010 par Sean Ellis, fondateur et CEO de GrowthHackers.

L’objectif des stratégies de Growth Hacking est généralement d’acquérir autant d’utilisateurs ou de clients que possible tout en dépensant le moins possible. Les Growth Hackers peuvent être des marketeurs, mais aussi des ingénieurs ou des directeurs de produit qui se focalisent sur la création et l’engagement d’une base d’utilisateurs.

Quelle que soit la définition retenue, il convient de souligner que le Growth Hacking repose systématiquement sur l’information et l’analyse. C’est la raison pour laquelle ce concept est inextricablement lié au Big Data.

Growth Hacking et Big Data

growth hacking big data

La façon la plus rapide et la plus sûre pour qu’une entreprise rencontre la croissance est d’analyser les données dans le but de comprendre le client. Jusqu’à récemment, comprendre les clients nécessitait de faire des études de marché laborieuses et pas forcément fiables.

Désormais, des outils tels que les réseaux sociaux, l’internet des objets, les systèmes de points de vente ou les sites web permettent de se connecter plus directement aux consommateurs. Ces outils permettent de générer des données qu’il est possible d’analyser pour trouver le chemin de la croissance plus rapidement.

Il est par exemple possible d’exploiter les données pour comprendre les facteurs qui vont pousser un consommateur à l’achat. Certes, les facteurs à prendre en compte sont si nombreux qu’il est impossible de trouver une formule magique permettant de pousser à l’achat. En effet, une telle décision dépend par exemple de l’environnement, de l’humeur ou encore des fonds disponibles du client.

Malgré tout, l’analyse de données permet de mieux comprendre le comportement des individus. Ainsi, une banque peut par exemple se servir des données pour élaborer un profil type des clients qui lui rapportent le plus d’argent et ainsi détecter des profils similaires qui lui serviront de cibles principales pour ses futures campagnes marketing.

Comment utiliser le Big Data pour le Growth Hacking ?

growth hacking tutoriel

Pour profiter du potentiel de l’analyse de données pour votre croissance, vous devez suivre un processus didactique. La première étape consiste à suivre les activités qui contribuent ou contribueront à l’augmentation des ventes de votre produit. Par exemple, les visites sur votre site web ou les tweets positifs sur votre produit peuvent s’avérer bénéfiques même s’ils ne le sont pas systématiquement.

Après avoir défini les facteurs qui peuvent mener à une augmentation des ventes, et donc à la croissance, il est nécessaire de créer des mesures pour les évaluer. En général, pour passer à l’achat, un consommateur doit connaître le produit, s’y intéresser, le désirer et enfin passer à l’action.

Ainsi, pour mesurer par exemple la connaissance du produit par les consommateurs, vous pourrez analyser les réseaux sociaux, aux résultats de recherche organique, ou à la publicité. Tentez de déterminer où vous vous situez sur chacun de ces éléments, et fixez-vous des objectifs à atteindre.

Il s’agit ensuite de comprendre la contribution apportée par chaque élément à la conversion. Ceci vous permettra de définir les canaux marketing à privilégier pour booster votre croissance. Si vous vendez en ligne, vous pouvez vous appuyer sur Google Analytics. Si vous vendez en boutique physique, tentez d’analyser l’évolution des ventes d’une année à l’autre en fonction de vos activités marketing.

Maintenant que vous savez ce qui contribue à votre croissance, il ne reste plus qu’à créer un tableau de bord regroupant les métriques essentielles à votre croissance. Il est possible d’utiliser un outil comme IBM Cognos, mais il existe un grand nombre de solutions différentes sur le marché.

En vous basant sur les analyses de données, vous pourrez élaborer de nouvelles stratégies. Toutefois, n’oubliez pa de continuer à suivre l’impact provoqué sur vos résultats par ces changements de tactiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend